La Hongrie abandonne son projet de taxe sur Internet

31 octobre 2014 à 18h27
0
Le pays renonce finalement à mettre en place un système visant à taxer les transferts de données en ligne. Le gouvernement hongrois a fait face à une forte contestation contre la mesure.

00FA000007724073-photo-drapeau-hongrie.jpg
Le projet de taxer certains transferts en ligne ne verra pas le jour en Hongrie, du moins dans les prochains mois. Le gouvernement vient à ce titre de renoncer à l'idée d'établir un prélèvement de 50 centimes pour chaque gigaoctet transféré par un internaute. Une mesure destinée à renflouer les caisses de l'Etat et à désendetter le pays.

L'idée aurait en effet pu rapporter gros pour la Hongrie au vue des habitudes de consommation des internautes en Europe de l'Est (estimé à 20 Go par mois et par internaute). C'était toutefois sans compter l'émergence de nombreuses manifestations à l'encontre de la mesure.

Le projet a donc été rapidement très contesté malgré une proposition visant à réduire le poids de la taxe. Le parti au pouvoir a en effet émis l'idée de la plafonner à 2 euros par mois environ. Ce pas en avant n'a cependant pas satisfait les nombreux manifestants réunis contre le projet du gouvernement Orban.

Malgré ce pas de recul, le pays n'entend pas totalement abandonner le projet. Une consultation nationale abordant le sujet devrait être tenue au mois de janvier prochain.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Le législateur américain cherche toujours à interdire les logiciels de reconnaissance faciale
CES 2021 : notre recap' des meilleurs périphériques présentés lors de l’événement
Bon plan RED by SFR : l'offre Big RED 200 Go à 15 €/mois prend fin à minuit !
Wikimédia France : quel avenir pour la fondation aux multiples visages ? (Interview)
Boostez votre PC avec ce SSD WD Blue 1 To M.2 au meilleur prix chez Cdiscount
Cette énorme TV Continental Edison de 55
Dacia Bigster : la future figure de proue de la marque
Le PC Hybride Microsoft Surface Pro X est bradé chez Fnac et Darty
VLC et Microsoft Edge bêta désormais compatibles avec les Mac M1
Huawei met à jour AppGallery, son store d'applications alternatif à Google Play
Haut de page