La Fédération des Télécoms conteste la taxation des FAI

04 octobre 2011 à 12h52
0
Suite à la remise de leur rapport, 4 spécialistes de la musique ont présenté plusieurs pistes destinées à développer et soutenir l'offre légale en ligne. Parmi ces propositions, l'idée de taxer les FAI afin de contribuer au soutien de la filière culturelle a été évoquée. La Fédération française des Télécoms (FFT) s'y oppose.

012C000004520250-photo-logo-fft.jpg
La FFT donne sa position au sujet des récentes propositions émises par le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand et les rapporteurs d'une étude sur le développement de l'offre légale. Dans un communiqué, la fédération déplore que le rapport « Création musicale et diversité à l'heure du numérique » évoque « à nouveau la question de taxer les FAI pour financer l'industrie culturelle, alors même que les opérateurs participent déjà de façon importante et croissante au soutien de la création, soit directement soit indirectement ».

La Fédération française des Télécoms précise que les opérateurs télécom sont déjà « engagés dans le financement de l'audiovisuel et du cinéma, tant à travers leur contribution au COSIP (un fonds de soutien au cinéma, ndlr) qu'au travers d'accords spécifiques avec des chaînes et des plateformes de VoD ». En effet, cette contribution au compte de soutien à l'industrie des programmes a augmenté de 60 % entre 2008 et 2010, ajoute la FFT.

Concrètement, le Cosip (compte de soutien à l'industrie des programmes individuels) est un fonds censé aider à la création de contenus audiovisuels originaux en France. Créé en 1986 sous l'ère Mitterrand, il vise à « favoriser la production d'œuvres audiovisuelles par des entreprises de production établies en France, destinées à être diffusées sur les chaînes de télévision françaises ».

Les opérateurs Télécoms militent donc pour « le développement d'un modèle économique industriel soutenable à travers des offres innovantes et créatrices de valeur » et souhaitent que le ministère de la Culture revoie ses propositions. De son côté, la rue de Valois et Frédéric Mitterrand ont bien évoqué la piste de la taxation des FAI même si d'autres voies sont à l'étude. Le gouvernement espère mettre en place un fonds doté de 50 et 100 millions d'euros par an afin de financer la musique enregistrée et les concerts, notamment via la création d'un futur Conseil national du numérique.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top