Bbox Miami : des changelogs et un bugtracker, de l'ouverture comme chez Free

21 juillet 2015 à 12h15
0
Bouygues Telecom s'aligne sur Free sur le plan de la communication sur les box. Dorénavant, le fournisseur d'accès à Internet qui monte propose effectivement un blog détaillant les mises à jour ainsi qu'un bugtracker public.

L'exemple Free

Si Free est si apprécié des technophiles, c'est en partie pour les produits et services qu'il propose, plus pointus que ceux des concurrents. On peut citer la Freephonie (téléphonie fixe SIP), la télévision multiposte, le réglage du ping ou encore le Freebox OS. Mais c'est aussi pour sa proximité avec cette cible. Quand les concurrents proposent des solutions équivalentes, elles sont souvent moins ouvertes et surtout nettement moins documentées.

Aucun autre FAI ne propose officiellement d'accéder aux chaînes de télévisions via un protocole standard avec lequel VLC et d'autres logiciels seraient compatibles (le RTSP en l'occurrence), par exemple, ils préfèrent imposer des applications propriétaires plus contraignantes. Pourtant, tous les FAI utilisent plus ou moins les mêmes solutions, et des bidouilleurs ont ainsi trouvé chez les concurrents des flux semblables à ceux du multiposte de Free. Mais ils se les partagent sur des forums spécialisés inconnus du grand public.

0258000007880985-photo-packshot-bbox-miami-de-bouygues-telecom.jpg

Bouygues Telecom s'ouvre

Avec sa Bbox Miami, Bouygues Telecom passe progressivement de l'opacité à l'ouverture. L'équipe en charge de ce décodeur Android, avec lequel l'opérateur a pris un nouveau départ sur le marché de l'Internet fixe, dispose par exemple d'un compte Twitter « pas très officiel », sur lequel elle communique avec un ton plus décontracté, moins encadré par un service de communication verrouillé.

Dans la continuité de cette philosophie, cette équipe vient d'ouvrir, vendredi dernier, un site Internet consacré au développement de cette Bbox Miami.

On y trouve un bugtracker, qui liste dans un premier temps les anomalies déjà identifiées et que les développeurs s'attèlent à rectifier, avec le cas échéant la solution apportée. À l'avenir, l'outil permettra aux clients de signaler de nouveaux bugs, et peut-être des suggestions d'améliorations, et à d'autres de voter.

Et lorsque l'opérateur déploiera une mise à jour de firmware comblant des bugs et/ou apportant des améliorations, un billet de blog avec le changelog, détaillant les apports, sera systématiquement publié. Jusqu'à présent il fallait solliciter le service de presse, qui mettait quelques heures à l'obtenir, ou repérer soi-même les améliorations.

Ce site Internet consacré à la Bbox Miami est donc une initiative tardive, mais plus que bienvenue.


Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Boeing planche sur des drones capables de déployer des logiciels espions
GoPro va vendre sous licence ses plus belles vidéos aux annonceurs
Qualcomm : bientôt une vague de licenciements et une scission de la société ?
Un court-métrage d'animation à la fin inattendue
Le fondateur de Wikipedia et TPO lancent un réseau social pour faciliter les dons
Apple recrute à nouveau un haut cadre de l'industrie automobile
AMD A8-7670K : 300 MHz de plus pour ce nouveau processeur
La démo bluffante de l’univers Portal sur le casque d’HTC
Google+ Photos fermera au 1er août pour laisser place à Google Photos
Hearthstone : plus de revenus sur tablettes / mobiles que sur PC
Haut de page