La proportion de personnes connectées à Internet dans le monde ne cesse de baisser

Mathieu Grumiaux Contributeur
22 octobre 2018 à 08h03
0
web foundation

Malgré les idées reçues, l'accès à Internet reste réservé à la population la plus aisée de la planète. Et la proportion de la population mondiale en capacité de se connecter au réseau ne cesse de chuter depuis 3 ans.

Selon une étude de la Web Foundation, basée sur les données récoltées par les Nations Unies, la nombre d'êtres humains ayant accès à Internet diminue. L'ONU estimait qu'en 2017, la moitié de la population mondiale aurait accès au web. Elle vient désormais de déplacer ce seuil à la mi-2019 comme l'indique Le Monde.

Ce manque d'accès à Internet renforce les inégalités


Les causes sont multiples. Le nombre d'être humains ne cesse d'augmenter mais la construction d'infrastructures permettant le raccordement de ces populations à Internet, lui, n'évolue pas. C'est principalement dans les zones les plus difficiles d'accès ou reculées que les choses bloquent, les opérateurs locaux n'étant pas pressés de couvrir ces zones. Les investissement seraient, selon eux, massifs pour une rentabilité quasi nulle.

Dhanaraj Thakur, membre de la Web Foundation, s'alarme de cet état de fait : « Le problème avec le fait d'avoir des gens connectés et d'autres qui ne le sont pas, c'est que cela renforce les inégalités existantes ».

Pour un pays ultra-connecté comme l'Islande, où 98,2% des habitants sont reliés à Internet, ils ne sont que 1,2% en Erythrée. Selon les données fournies par les Nations Unies, la grande majorité des 3,8 milliards de personnes ne pouvant pas se connecter à Internet sont des femmes.

Plusieurs actions pour inverser cette tendance


La Web Foundation a plusieurs pistes pour offrir l'accès à Internet à toutes ces populations qui en sont dépourvues. Premièrement, développer les technologies peu coûteuses afin de passer outre les opérateurs récalcitrants à câbler les zones les plus reculées.

Les GAFA, notamment Facebook et Google, ont travaillé un temps sur des solutions de ce type, comme des ballons permettant de couvrir de larges zones géographiques. Mais le réseau social, à l'origine de ce projet, a laissé tomber et cherche aujourd'hui un partenaire pour reprendre le développement.

L'organisme préconise également des formations afin de permettre aux habitants de ces régions de comprendre les bénéfices d'Internet en matière d'accès au savoir et de facilité de communication.
Modifié le 22/10/2018 à 08h19
6 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
C’est officiel : Disney+ ne sera pas disponible au lancement en France

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top