Mauvaise connexion internet ? Selon NBN, c'est la faute des joueurs !

07 juin 2018 à 09h22
0
En Australie, comme dans beaucoup d'autres pays du monde, certaines régions connaissent des problèmes concernant leur connexion internet. Débit trop faible, soucis de latence, autant de troubles qui sont la faute des joueurs selon le directeur général du NBN.

Bill Morrow admet même réfléchir à des réductions de débits pendant les heures de pointes, pour revenir à une « utilisation équitable » et ne pas plomber la connexion des autres utilisateurs.

A mort les joueurs !

Dans certaines régions d'Australie, internet fonctionne toujours à l'aide de signaux radios ou de pylônes de transmission. Autant de technologies archaïques qui font que les Australiens habitant dans ces zones font face à une connexion internet de très mauvaise qualité.

Interrogé à ce sujet, Bill Morrow, directeur général du National Broadband Network(NBN), accuse les gamers.

Pour lui, la mauvaise qualité de la connexion internet dont bénéficient les Australiens habitant ces régions rurales est uniquement due à « l'encombrement des réseaux par les joueurs ».

Une phrase rappelant à tous qu'il est toujours plus simple d'accuser les autres plutôt que de se remettre en question, et dans le cas présent, de remettre en question la modernité des technologies utilisées afin d'amener internet dans ces régions reculées.

Fotolia gaming jeu vidéo


Une limite de débits pour les utilisateurs extrêmes ?

Cependant, cette déclaration, aussi stupide puisse-t-elle paraître, ne laisse rien présager de bon pour les joueurs de ces zones isolées. En effet, lors d'une commission parlementaire, Bill Morrow a fait part de sa volonté d'instaurer une politique « d'utilisation équitable » d'internet afin de limiter l'utilisation de celui-ci par « les utilisateurs extrêmes ».

Interrogé à nouveau concernant sa définition « d'utilisateurs extrêmes », il répond que « ce sont surtout les joueurs ».

Bien que Stephen Jones, ministre des communications régionales, ait rappelé que le gaming ne constituait pas une utilisation moins « valide » d'internet que n'importe quelle autre activité, les fameux « utilisateurs extrêmes » d'internet dans ces régions pourraient bien se voir imposer diverses pénalités à l'avenir.

Affaire à suivre...

0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
Selon Epic Games, la PS5 est
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
scroll top