uProxy : Google contourne la censure

00C8000004812470-photo-logo-google.jpg
Avec uProxy, Google s'attaque à la censure sur le Web. Au risque de réveiller quelques tensions avec certains pays.

Actuellement se tient à New York la conférence Google Ideas, évènement durant lequel le géant de Mountain View a dévoilé un service permettant de contourner certaines limitations quant à la navigation sur le Web.

Développé par les chercheurs de l'université de Washington, uProxy se présente sous la forme d'une extension pour Chrome et Firefox, et qui permettra d'une part, de trouver un proxy gratuit et s'y connecter, d'autre part, de transformer son ordinateur en serveur proxy, afin d'en donner l'accès à d'autres personnes.

Pour rappel, un proxy permet de se connecter directement à un serveur distant, ce dernier se chargeant d'effectuer la requête qu'il vous est impossible de formuler dans le pays d'origine.


Avec ce service, Google cherche évidemment à contourner la censure qui s'applique dans certains pays : on pense évidemment à la Tunisie ou à l'Egypte au moment du printemps arabe, mais aussi à la Chine. Un pays avec lequel les relations s'étaient pourtant réchauffées, lorsque Google avait désactivé sa fonction d'avertissement sur la censure chinoise.

uProxy ouvre cependant d'autres portes : un ami aux États-Unis, et vous voilà capable d'utiliser Netflix par exemple. Tous les services géolocalisés se voient ainsi menacés par cette extension, qui rend l'usage de proxy particulièrement simple.

Rappelons toutefois que, devant la loi, vous êtes responsable de votre connexion Internet, et de ceux qui l'utilisent. Pour ceux que cela intéresse, vous pouvez vous inscrire à la bêta en remplissant le formulaire sur cette page.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Test Vivlio Touch Lux 5 : faut-il craquer pour la moins chère des liseuses Vivlio ?
Windows 10 Sun Valley : la nouvelle barre des tâches dispo pour toutes les versions de l'OS
Test Huawei MateBook D16 : un ordinateur polyvalent et attractif
Intersport lance sa marque de trottinettes électriques : OZE
Pour la 6G, Huawei veut repenser le Web... Pour appliquer plus facilement la censure ?
Freebox : mise à jour des serveurs, des améliorations bienvenues dont la prise en charge du Samba v2 et v3
Pénuries,
Le marché des dérivés en crypto-monnaies atteint le volume d’échange de la Bourse de New York
Google : un petit Easter Egg transpose vos résultats sur Mars pour célébrer le vol d'Ingenuity
Yokô Tarô (NieR) serait déjà au travail sur un nouveau jeu indé chez Square Enix
Haut de page