Les HomePod d'Apple seront compatibles avec... Apple !

02 février 2018 à 16h34
0
Apple a enfin dévoilé la très attendue fiche technique de ses enceintes connectées HomePod, dont la sortie aux États-Unis, en Australie et au Royaume-Uni est programmée pour le 9 février 2018.

Le principal enseignement de cette fiche technique : sur les HomePod, vous ne pourrez pas écouter tout ce que vous voulez.

Que vous ayez une collection de musique ou pas, le HomePod vous offre une écoute en haute qualité

La date de sortie des enceintes intelligentes HomePod approche à grands pas. À une semaine du lancement des ventes, il fallait s'y attendre, Apple nous apprend que pour écouter de la musique sur ces appareils, il faudra déjà avoir un pied dans l'écosystème d'Apple. Concrètement, les HomePod pourront fonctionner avec un abonnement Apple Music, par exemple. Pour rappel, il s'agit du service d'Apple pour l'écoute de musique à volonté, moyennant 9,99 euros (abonnement individuel) ou 14,99 euros (abonnement familial). Cette option apparaît comme la moins « encombrante » (pas besoin de télécharger des fichiers) et la plus flexible (les prélèvements sont mensuels, et on peut résilier l'abonnement à tout moment). À défaut d'abonnement Apple Music, on pourra utiliser les HomePod pour écouter des chansons achetées préalablement sur iTunes.

Bonne nouvelle pour ceux qui ont une collection importante de musique en mp3, quelle que soit sa provenance : la fonctionnalité iTunes Match marchera également avec les HomePod. iTunes Match, lancé en 2011, est un service qui identifie les fichiers musicaux que vous avez importés dans votre bibliothèque iTunes depuis votre ordinateur (ou depuis des CD, pour ceux qui en ont toujours), et qui vous trouve les mêmes morceaux dans la bibliothèque iTunes. Moyennant les 25 euros par an que coûte iTunes Match, vous pouvez les écouter comme si vous les aviez achetés sur iTunes. C'est tout le principe d'iTunes Match : ne pas vous faire payer une nouvelle fois les chansons que vous avez déjà achetées, que ce soit chez Apple ou ailleurs.

01F4000008713634-photo-homepod-1.jpg


Apple HomePod : les adeptes d'Android sont priés de s'abstenir !

Avec les HomePod, vous pourrez également écouter des podcasts... contenus dans la bibliothèque de podcasts d'Apple, bien entendu. Sinon, la radio Beats 1 Live Radio, lancée en juin 2015 et dont Apple est propriétaire, sera également disponible.

Si jamais vous voulez écouter quelque chose d'une source vraiment différente (un mp3 ou une vidéo trouvée sur Internet ou encore une application tierce comme Google Play Music, Spotify ou Pandora), vous pourrez toujours utiliser la fonctionnalité AirPlay... depuis un autre appareil Apple (iPhone, iPad, iPod touch, Apple TV ou Mac) bien évidemment ! Pour paramétrer les HomePods après leur achat, un iPhone ou un iPad fonctionnant sur iOS 11 au moins est de toute façon nécessaire.

En somme, le HomePod intéressera les personnes qui baignent déjà dans l'écosystème Apple, qui apparaît assez vérouillé. Ajoutons que le courant passe beaucoup mieux dans l'autre sens : Apple Music peut être écouté sur Google Home et Amazon Echo via Bluetooth tout simplement.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Gigabyte fait un commentaire sur la fabrication chinoise, perd 550 millions et... présente ses excuses
Samsung : 151 milliards injectés dans les semi-conducteurs d'ici 2030
Vous pouvez transférer les notes ou publications Facebook vers Google Docs
Twitter : la certification et son petit badge bleu de retour dès la semaine prochaine
MSI : un faux site officiel distribue une version d'Afterburner bourrée de malwares
Nintendo va sortir de nombreux jeux durant les mois à venir
Vinted : une levée de fonds de 250 millions d'euros pour s'exporter en Europe et ailleurs
Stockage en promo : carte microSDXC SanDisk Extreme 128 Go à plus -50% !
Test Huawei Matebook X Pro 2021 : convaincant sur la forme, un peu moins sur le fond
Tesla estime que le Bitcoin est trop polluant et ne l’accepte plus en moyen de paiement
Haut de page