Le HomePod d'Apple sera disponible le 9 février 2018

24 janvier 2018 à 18h10
0
Le HomePod, l'enceinte connectée d'Apple, présentée le 5 juin 2017, fera enfin le chemin jusqu'aux rayons des magasins. Les premiers HomePod seront commercialisés aux Etats-Unis à compter du 9 février 2018.

Apple emprunte le train des enceintes connectés avec un retard important, mais espère séduire avec son produit voulu résolument haut de gamme.

Aux Etats-Unis, le HomePod se vendra 349 dollars

Après Amazon et sa gamme d'enceintes connectées Echo et Google avec ses Google Home, c'est au tour d'Apple de donner le coup d'envoi des ventes de son enceinte connectée. Sans aucun doute, le HomePod se veut une enceinte premium, d'où son prix : 349 dollars aux Etats-Unis (le prix Europe n'a pas été communiqué pour le moment). A titre de comparaison, toujours aux Etats-Unis, l'enceinte la plus chère de la gamme Amazon Echo se vend 150 dollars, et les enceintes intelligentes Google Home sont commercialisées au prix de 129 dollars depuis leur lancement le 3 août 2017. Seul le Google Home Max est plus cher : 399 dollars.

Si le HomePod est si cher, c'est que cette enceinte offre une qualité de son inégalée, selon Apple. La firme la positionne en effet comme une enceinte haut de gamme faite pour écouter de la musique, mais qui intègre aussi toutes les fonctionnalités d'une enceinte connectée. Selon Tim Cook, le PDG d'Apple, le HomePod est capable de sonder l'espace environnant pour déterminer les propriétés acoustiques de la pièce pour s'adapter en conséquence. Par exemple, le HomePod ne fonctionnera pas de la même manière selon qu'il est placé contre un mur, dans un coin de la pièce ou au milieu de la pièce.

01F4000008713634-photo-homepod-1.jpg


Enceintes connectées : Apple arrive après la bataille

Apple s'invite sur le marché des enceintes connectées trois ans après Amazon, son enceinte Echo ayant été lancée en juin 2015. Si ce produit reste aujourd'hui leader de sa catégorie, c'est certainement lié en partie au timing de sa sortie. Apple a également un sérieux concurrent : le Google Home, sorti en 2016, et qui est surtout susceptible de plaire aux propriétaires de smartphones Android, car il fonctionne sur Google Assistant, il est donc possible d'utiliser le même compte Assistant, qu'on souhaite y accéder via le téléphone ou via l'enceinte connectée. Depuis l'arrivée de Google Assistant sur l'App Store d'Apple c'est certes moins vrai, mais dans l'esprit d'un grand nombre de consommateurs cela continue à le rester. Le HomePod, en revanche, est un produit Apple et qui fonctionne sur Siri, l'assistant virtuel présent sur les iPhone depuis 2013. Logiquement, le HomePod est fait pour plaire principalement aux personnes possédant un iPhone.

Une chose va cependant jouer en la défaveur d'Apple : le timing du lancement. Initialement programmée pour décembre 2017, sa sortie a été repoussée de deux mois. Résultat : Apple a manqué la saison des cadeaux de Noël, la saison des accessoires tech par excellence. La possibilité de faire fonctionner deux HomePod en même temps manque elle aussi à l'appel, - une fonctionnalité pourtant offerte par Amazon et Google sur leur enceintes respectives. Appel espère néanmoins corriger le tir courant 2019.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Les salariés de Microsoft appellent leur direction à cesser d'être
En France, une campagne est lancée contre la
Sony donne le prix de ses écrans 16k : ils coûteront plusieurs millions de dollars
Airbnb : la mairie de Paris envisage d'interdire purement et simplement les locations
Huawei Mate 30 Pro : un smartphone d’exception… auquel la France n’aura droit que
La quantité d'énergie produite par les énergies renouvelables a quadruplé en une décennie
Le stade de Miami pourrait être rebaptisé BangBros Center... du nom du site pornographique

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top