Pourquoi l'iPod a dû mourir, d'après Tim Cook

28 octobre 2014 à 11h36
0
00C8000007608569-photo-ipod-classic.jpg
Tim Cook, PDG d'Apple, a répondu très simplement à un journaliste qui lui demandait pourquoi l'iPod classique n'était plus commercialisé par Apple. La raison avancée : l'impossibilité de réunir les composants présents sur cet iPod.

Interrogé par le Wall Street Journal, Tim Cook a donc donné une explication à l'arrêt de la production de l'iPod classique, officialisé depuis la dernière conférence de la firme à la pomme.

Selon le PDG d'Apple, il est impossible pour la marque de continuer à produire cet iPod car les fournisseurs ne fabriquent plus les composants qui le constituent. Il faut dire que ce baladeur n'a pas été mis à jour par Apple depuis 2007, date à laquelle il a connu sa dernière véritable mise à jour. Depuis, seule sa capacité a été revue à la hausse, pour aboutir au modèle 160 Go en 2009, le dernier en date.

L'iPod classique utilisait donc des composants vieux de 7 ans. Une éternité dans le monde de la high-tech.

Cependant, si Apple avait voulu continuer à vendre cet iPod, il aurait sans doute pu obtenir les composants souhaités. Il y a fort à parier que l'iPod classique a plutôt subi un désintérêt progressif et que ce baladeur n'était plus assez rentable pour Apple.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Apple Pay : Tim Cook répond à la fronde, Alibaba est intéressé
Ricoh Theta m15 : de la vidéo pour l'appareil photo panoramique à 360°
FitBit lève le voile sur deux bracelets et une montre connectés
Alienware : un portable gamer 13
Bilan Hadopi :
Nextbit souhaite optimiser la synchronisation sur smartphones et tablettes
Le service de streaming musical de Youtube officialisé
Virtualisation : Microsoft succombe à la technologie Docker
La chanteuse Taylor Swift vend 8 secondes de bruit blanc sur iTunes, et cartonne au Canada
Twitter fait face à de nouvelles pertes et à un essoufflement de son audience
Haut de page