Le FBI vous conseille de rebooter votre routeur pour stopper un virus

0
Révélé il y a quelques jours par Cisco, le malware VPNFilter inquiète le FBI. La police fédérale américaine conseille très fortement à tous les possesseurs d'un routeur ou d'un serveur de stockage en réseau, de redémarrer leurs équipements avec les paramètres d'usine afin de stopper le virus identifié comme d'origine russe.

La manœuvre permet aussi aux autorités d'identifier les appareils infectés. Il y en aurait des centaines de milliers.

Intérêt pour les réseaux industriels

Au 24 mai 2018, il aurait déjà contaminé entre 500.000 et 1 million de routeurs dans le monde entier. VPNFilter est le dernier cauchemar en date des spécialistes de la cybersécurité. Pour stopper sinon ralentir sa progression, et déterminer l'ampleur de l'infection, le FBI vient d'émettre des conseils pratiques à destination de tous les internautes : restaurer les paramètres d'usine du routeur.

Ce type d'équipement est en effet la cible privilégiée de VPNFilter, un malware décrit par Symantec comme doté d'un kill switch, une capacité à détruire l'appareil infecté. Mais le virus servirait surtout à espionner le trafic circulant à travers le routeur, avec un intérêt tout particulier pour les systèmes industriels de type SCADA (acquisition et contrôle de données) qui permettent de piloter une usine, par exemple.

botnet malware ban_cropped_0x0


La main du Kremlin ?

Rebooter votre routeur n'éliminera malheureusement pas VPNFilter. Mais cela permettra l'installation de patches de sécurité qui le contiendront et alerteront les autorités de sa présence dans votre appareil. VPNFilter a été détecté dans 54 pays et s'en prend à plusieurs modèles de routeurs des marques Linksys, Mikrotik, Netgear, QNAP et TP-Link. Il s'agit, pour la plupart, de routeurs achetés dans le commerce, mais Cisco n'exclut pas que des routeurs distribués par des FAI soient aussi infectés.

Quant aux auteurs du malware, il s'agirait d'un groupe de hackers russes connus sous les noms de Sofacy, APT 28 et surtout Fancy Bear, rendu responsable par le passé d'importantes attaques vraisemblablement commandées par le Kremlin, comme celle visant le camp démocrate pendant la présidentielle aux Etats-Unis en 2016. Il n'est pas anodin de constater que c'est en Ukraine, un des terrains les plus actifs de la cyberguerre, que VPNFilter a été découvert.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top