Pour McAfee, les gamers sont d’excellents candidats pour la cybersécurité

Alexandre PAULSON
07 avril 2018 à 10h16
0
Dans une enquête menée auprès de plusieurs centaines de responsables de la sécurité informatique, l'éditeur de logiciels antivirus a découvert que ces derniers croyaient beaucoup dans les vertus du jeu vidéo, et notamment de l'e-sport, pour développer certaines compétences indispensables pour travailler dans le domaine de la cybersécurité.

Le secteur, confronté à une pénurie de candidats tant les besoins sont grands, n'hésite plus à aller démarcher des talents dans les compétitions de jeux vidéo.

Le jeu, c'est l'école de la guerre

Et si jouer à la console était finalement la voie royale vers l'emploi ? Ce serait un sacré pied de nez à bien des parents sermonnant leurs enfants sur le temps perdu manette ou clavier en main face à l'écran. A en croire l'enquête menée par McAfee auprès d'un millier d'experts en cybersécurité, les gamers, surtout les plus acharnés d'entre eux, seraient des candidats très sérieux pour les métiers de la sécurité numérique.

L'éditeur californien d'antivirus a interrogé 300 spécialistes et 650 responsables de la cybersécurité dans de grandes compagnies. 92 % d'entre eux estiment que les jeux vidéos forgent une expérience et des compétences très précieuses pour la chasse aux menaces cyber. Le jeu vidéo, la compétition notamment, développe la logique, la persévérance et le sens tactique quand il s'agit d'approcher l'ennemi.

Hackaton MIPCUBE


Gamifier les métiers

Des qualités si recherchées que 75 % des spécialistes se déclarent prêts à embaucher un gamer, même si ce dernier ne possède aucun entraînement spécifique ni expérience dans le domaine de la cybersécurité. Une ouverture d'esprit qui peut surprendre, mais qui répond à plusieurs urgences.

Le métier devient de plus en plus difficile : 46 % des professionnels interrogés par McAfee estiment qu'ils feront face dans les douze mois à venir à des menaces à la complexité pouvant les dépasser. Pour les affronter, il faut de nouveaux points de vue, de nouveaux regards. L'industrie de la cybersécurité manque aussi cruellement de bras et de cerveaux. Pour intégrer les gamers, il faudra néanmoins des passerelles : en gamifiant des activités qui ne sont en fait pas des jeux. C'est le sens des hackathons, des jeux de capture du drapeau, ou des programmes type bug bounty qui font florès dans les entreprises aujourd'hui.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Un démantèlement des GAFA ?
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top