Sextoy connecté : les ébats enregistrés à l’insu des utilisateurs ?

13 novembre 2017 à 11h09
0
L'avènement des sextoys connectés est directement lié à l'avènement de l'Internet des Objets : l'industrie du sexe estime même que les sextoys connectés sont un gros potentiel de croissance pour les ventes. Leur nombre va donc augmenter au fil du temps et avec eux, le risque de piratage. Cette fois c'est la marque hongkongaise Lovesense qui est au centre d'un bad buzz.

C'est sur Reddit qu'un utilisateur, Tydoctor, aurait découvert la présence d'un fichier audio d'une session d'utilisation de l'application de contrôle à distance Lovesense Remote. Toutefois, il n'y aurait aucun risque pour la vie privée.

Un enregistrement des ébats avec Lovesense Remote



Le 9 novembre 2017, l'utilisateur du forum Reddit Tydoctor a posté un sujet concernant la découverte d'un fichier audio sur son smartphone. Ce fichier au format 3GP, serait un enregistrement d'une session entière d'utilisation de l'application Lovesense Remote qui se relie aux sextoys connectés de Lovesense et permet leur utilisation.

L'application supporte la commande vocale et c'est pour cette raison que Tydoctor lui a donné l'autorisation d'utiliser le microphone et la caméra de son smartphone. Mais cette dernière n'informe pas les utilisateurs que la session d'utilisation est enregistrée. Or le fichier découvert dans le dossier temporaire de l'application est bien un enregistrement des sons ambiants. Il n'en fallait pas plus pour créer une polémique et développer des craintes pour la vie privée.

01F4000005899480-photo-la-journ-e-parfaite-106-minutes-de-sexe-et-36-minutes-de-travail.jpg


Lovesense se défend d'enregistrer les utilisateurs : il s'agit d'un bug



Lovesense a réagi le 11 novembre 2017, toujours sur Reddit, à la découverte de Tydoctor. L'entreprise se défend d'avoir eu accès à ces enregistrements : la présence de ce fichier serait liée à un bug. Ce fichier qui existe, devrait être en théorie supprimé dès lors que la session d'utilisation de l'application est terminée : il s'agit d'un fichier temporaire. Or, sur Android uniquement, un bug entraînerait son stockage dans la mémoire du téléphone jusqu'à la nouvelle utilisation : ce fichier est alors écrasé par un fichier du même nom.

L'entreprise hongkongaise a voulu rassurer : le fichier n'est pas envoyé sur ses serveurs et personne n'y a accès si ce n'est l'utilisateur lui-même. Une défense confirmée par le site Internetofdongs qui a analysé les flux sortants de l'application et n'a trouvé aucune preuve de transfert de fichiers.

Lovesense a, en outre, mis à jour l'application Lovesense Remote pour résoudre le bug : la nouvelle version efface efficacement ce fichier 3GP stocké par erreur.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Une étude montre que les cyclistes
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top