L'UE renforce sa sécurité contre le contenu illicite

Par
Le 02 mars 2018
 0
Dans un communiqué de presse paru le 1er Mars, la Commission européenne détaille les mesures mises en place pour lutter contre le contenu illicite, et plus précisément les appels à la violence ou au terrorisme.

Elle appelle les GAFAs à mieux modérer les messages publiés sur leur site et à engager des suppressions proactives des contenus jugés illicites ou dangereux.

Un contrôle renforcé des contenus publiés sur internet


Être en mesure de gérer les flux de messages qui circulent sur internet est l'un des enjeux majeurs fixés par la Commission Européenne. Un Code de conduite défini en mai 2016 par l'Union Européenne a engendré la suppression de 70 % des discours haineux notifiés, dont plus de 80 % dans les 24 heures qui ont suivi leur publication. A l'heure où les plates-formes en ligne deviennent la principale source d'information, l'Europe compte encore durcir la modération des contenus illégaux, allant de l'incitation à la haine ou la violence, à la pédopornographie, aux violations des droits d'auteurs ou encore à la vente de contrefaçons en ligne. La Commission européenne appelle donc les entreprises à coopérer pour supprimer plus rapidement et efficacement ces contenus.

Dans son communiqué, l'UE définit plus précisément les mesures qui vont être mises en place pour lutter contre les messages illicites. Les GAFAs vont tout d'abord devoir s'engager à prendre part dans cette lutte en notifiant plus rapidement les contenus illégaux et en permettant à des "signaleurs de confiance" de pouvoir les effacer directement. Les fournisseurs de contenus auront toutefois la possibilité de contester la suppression. Les grandes entreprises d'internet doivent de plus coopérer avec les plus petites plates-formes en partageant des pratiques ou des solutions technologies pour améliorer la modération. Des technologies proactives seront notamment mises en place pour supprimer automatiquement un contenu reconnu comme illicite par la machine (via des mots clés ou des liens interdits).

00fa000005445241-photo-cyber-europe-2012.jpg


La lutte contre le terrorisme au coeur de la stratégie de l'UE

Si les mesures avancées s'appliqueront à tout type de contenu illicite, la stratégie de l'UE cible surtout les discussions à caractère terroriste. La protection mise en place sera accrue contre les incitations à la haine ou à la violence. L'objectif est de pouvoir supprimer le contenu terroriste dans un délai maximal d'une heure après sa publication. C'est en effet dans ce laps de temps qu'il a le plus d'impact. Pour ce faire, les technologies proactives seront particulièrement déployées pour lutter contre le terrorisme.

La coopération et le partage d'informations est également de mise, que ce soit de la part des GAFAs comme des Etats. Les Etats membres de l'UE doivent en effet faire un rapport à la Commission tous les trois mois sur les signalements et leur suivi. La communication entre les Etats et l'UE sera déterminante pour évaluer dans les prochains moins l'efficacité des mesures mises en place pour endiguer le terrorisme.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
scroll top