Cyber Europe 2012 : l'Europe s'entraîne à subir des attaques DDos

le 04 octobre 2012 à 16h23
0
L'Enisa mène chaque année des « stress test » destinés à tester les mesures de sécurité des réseaux européens. Ce jeudi, une attaque par déni de service d'envergure a été dirigée notamment contre plusieurs grandes banques et services de Télécom.

00FA000005445241-photo-cyber-europe-2012.jpg
En 2010, les autorités européennes chargées de la sécurité informatiques avaient mené un exercice baptisé Cyber Europe 2010. Cette initiative avait alors pour but de tester, à l'échelle européenne, les moyens de défense des autorités afin de préserver entreprises et particuliers. Une édition 2012 était également au programme et vient de se dérouler ce jeudi.

La Commission européenne indique ainsi que le Cyber Europe 2012 a rassemblé 400 experts issus de grands établissements financiers, d'entreprises de télécommunications, de fournisseurs d'accès à l'internet et d'autorités locales et nationales. Ces derniers ont ainsi fait face à plus de « 1 200 incidents informatiques distincts (consistant notamment en plus de 30 000 courriels) au cours d'une simulation d'attaque par déni de service distribuée (DDoS) », précise l'institution.

Ce deuxième exercice organisé à l'échelle européenne a été rendu possible en attaquant non pas les infrastructures propres des organismes visés mais un système autonome reproduisant les caractéristiques d'infrastructures d'information critiques. Pour l'instant, les résultats de cette suite d'attaque ne sont pas connus mais l'ENISA devrait publier ses conclusions dans les prochains jours.

En attendant, Neelie Kroes, la vice-présidente de la Commission européenne, a salué l'initiative en précisant que pour la première fois : « des banques et des opérateurs internet participent à un exercice de lutte contre les cyberattaques organisé à l'échelle européenne. Une telle coopération est essentielle, étant donné que ces attaques sont de plus en plus fortes et de plus en plus perfectionnées ».

Après la constitution d'un centre européen d'intervention d'urgence (CERT-UE), l'Europe compte améliorer les collaborations entre Etats-membres. La Commission indique également qu'à l'avenir, des exigences en matière de sécurité informatique devraient être imposées au secteur privé.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cyberpolice
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

General Motors envisage... un Hummer 100% électrique
Les vélos et trottinettes électriques bientôt légales dans l'état de New York
Radar 360° et caméra arrière, Damon pousse l'innovation sur ses motos électriques
Dr.Mario World arrive le 10 juillet sur iOS et Android
Volkswagen garantira les batteries de l'ID.3 pendant 8 ans : une première
Selon Kuo, Apple proposerait à nouveau un smartphone compact en 2020
RCS : le successeur du SMS arrive et c'est Google qui s'en charge
Salon du Bourget - Drones : Dassault et XSun présentent un prototype autonome à alimentation solaire
Test du Jabra Elite 85h : un casque Bluetooth performant dans tous les domaines
Libra : ce qu'il faut savoir sur la cryptomonnaie annoncée de Facebook
scroll top