Ultraviolet : 35 000 comptes en France pour le standard numérique

25 février 2014 à 13h31
0
Lancé en France en novembre 2013, le standard numérique Ultraviolet dispose de 35 000 comptes dans l'Hexagone, trois mois plus tard. Une progression saluée par le consortium, mais l'adoption ne se fait pas par choix.

01C2000006986306-photo-ultraviolet-logo.jpg

Proposé aux Etats-Unis depuis 2011, l'Ultraviolet, présenté comme un nouveau standard de contenu dématérialisé par les uns, mais comme un nouveau DRM par les autres, a dernièrement fait son arrivée en France. A l'heure actuelle, il se résume principalement à des copies dématérialisées de films proposés à l'intérieur de sorties physiques en DVD et surtout en Blu-ray.

Depuis fin novembre 2013, ce sont 35 000 comptes qui ont été créés en France, via la plateforme Flixster qui est la seule à prendre en charge ce standard à l'heure actuelle.

Un consommateur enthousiaste, mais forcé

« Le consommateur français est particulièrement enthousiaste et réceptif à cette nouvelle proposition. En effet l'adoption durant la phase de lancement se montre bien plus rapide que celle constatée dans les autres pays européens » explique un communiqué envoyé par le consortium Ultraviolet.

Dans les faits, le consommateur n'a pas vraiment choix : s'il veut disposer de la copie numérique proposée avec son film sur galette, il est obligé d'ouvrir un compte Ultraviolet. L'adoption du standard est donc forcée.

La Fox entre dans la danse

L'adoption de l'Ultraviolet en France devrait s'accentuer avec l'arrivée de nouveaux poids lourds sur le marché : Gravity, le 26 février, puis Le Hobbit La Désolation de Smaug le 16 avril, tous deux chez Warner, intégreront des copies numériques UV. Sony Pictures Home Entertainment proposera l'UV dans le coffret de la saison 1 de Masters of Sex en mars.

La fin du premier trimestre de 2014 sera également l'occasion de voir arriver en France des plateformes proposant des films dématérialisés Ultraviolet désolidarisés de sorties physiques. Warner commencera à proposer certains titres de son catalogue de cette manière le 12 mars, tandis que Twentieth Century Fox Home Entertainment se lancera quant à lui le 19 du même mois avec des films comme Players, Turbo et Cartel.

Reste que la route apparaît comme encore longue pour motiver les consommateurs à acquérir des copies Ultraviolet de films : à l'heure actuelle, il n'est en effet possible de lire les vidéos du standard que sur PC, smartphones et tablettes via l'application Flixster. L'arrivée de l'UV sur les Box des opérateurs ou encore sur les téléviseurs connectés pourrait permettre au standard de se démocratiser, mais aucune date n'est évoquée concernant la mise en place de tels partenariats.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
L'inquiétude monte à l'international vis-à-vis d'hypothétiques

Discussions sur le même sujet

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top