Microsoft a breveté un DRM gérant le nombre de spectateurs

01 juin 2018 à 15h36
0
Microsoft a récemment obtenu un brevet décrivant un DRM prenant en compte le nombre de spectateurs. Au travers d'un dispositif tel qu'un Kinect, les distributeurs de contenus pourraient imaginer de nouveaux modèles de facturation.

0190000005500681-photo-microsoft-kinect.jpg

Au cinéma et d'une manière générale pour toute représentation publique, chacun paye sa place. À domicile en revanche, jusqu'à présent le prix ne dépend pas du nombre de spectateurs. Mais n'est-ce pas seulement en raison d'une incapacité technique ?

Déposé en avril 2011, le brevet intitulé « Régulation de la distribution de contenu par spectateur » a été publié le 1er novembre 2012.

À ce jour les verrous numériques peuvent réguler le délai de visionnage, tel que 48h dans le cadre d'une location, ou le nombre d'équipements desquels on peut lire le contenu, dans le cadre d'un achat.

De bons et mauvais usages

À l'avenir les distributeurs pourraient limiter le nombre de spectateurs simultanés, simplement pour éviter les abus comme le font les opérateurs de téléphonie mobile sur leurs offres illimitées, ou au contraire pour ajuster la facturation. Le système pourrait prendre en compte la sortie mais surtout l'entrée de spectateurs pendant la séance. Dans le cadre d'un achat, le distributeur pourrait limiter le nombre de spectateurs distincts, en stockant des données personnelles, plutôt que le nombre d'équipements. On peut ainsi imaginer qu'une vidéo pourrait être copiée sans limite, mais que seul le propriétaire pourrait en lancer la lecture.

Un tel DRM permettrait de lever des limitations arbitraires (telles que le nombre de copies) mais en contrepartie réserver l'usufruit d'un contenu à son seul propriétaire. Après tout il ne serait pas totalement absurde qu'une grande famille paie plus cher qu'un célibataire, mais on peut craindre que les prix augmentent d'une part sans baisser d'autre part. Mais d'une manière générale, les DRM resteront probablement éternellement un frein pour les utilisateurs honnêtes, et ne leur permettront jamais d'être totalement propriétaires de leurs contenus.

05500675-photo-microsoft-a-brevet-un-drm-g-rant-le-nombre-de-spectateurs.jpg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Microsoft Office pour Android et iOS se précise
Renouvellement de mobile : Orange supprime son système de points
Orange dévoilera une nouvelle Livebox le 21 novembre
Drift HD Ghost : une caméra paluche très complète contre la GoPro Hero3
Priceline (Booking.com) rachète Kayak pour 1,8 milliard de dollars
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page