Ultraviolet : le passage du DVD au numérique bientôt payant aux USA ?

01 juin 2018 à 15h36
0
00FA000003894548-photo-ultraviolet.jpg
Ultraviolet fait encore parler de lui outre-Atlantique : le DRM, qui se veut « universel », pourrait prochainement permettre aux possesseurs de DVD traditionnels issus de certains studios d'intégrer leur version numérique sur leur compte UV. Détail qui tue : cet ajout pourrait être payant.

Selon le blog StreamingMedia, la chaîne de magasins américaine Walmart pourrait très prochainement annoncer une offre Ultraviolet dédiée spécifiquement à sa franchise. Cette dernière permettrait aux possesseurs de DVD issus des studios Paramount, Warner, Sony Pictures et Fox de disposer de versions numériques de leurs films intégrées à leur compte Ultraviolet, à condition de les apporter dans un magasin Walmart pour que ce dernier les enregistre sur le service.

En somme, un tel service permettrait d'étoffer les films disponibles sur le compte UV d'un utilisateur, et ce même si les DVD que ce dernier a en sa possession ne disposent pas de l'intégration de l'Ultraviolet sur leur disque.

Là où le bât blesse, c'est que, toujours selon StreamingMedia, Walmart pourrait faire payer entre 2 et 4 dollars par film pour effectuer l'activation de la copie dématérialisée. Le site ajoute que le prix varierait selon la qualité choisie, SD ou HD.

Une démarche qui, si elle était confirmée, pourrait provoquer beaucoup de remous puisqu'elle remet en question la démarche même de l'Ultraviolet dont le slogan est « buy once, play anywhere » (achetez une fois, visionnez partout). Ici, l'utilisateur achète un DVD et devrait ensuite repayer pour disposer d'une copie numérique.

Encore actuellement peu intégré aux supports physiques - les DVD et Blu-ray qui l'intègrent se comptent sur les doigts d'une main et sont limités aux USA - le DRM Ultraviolet fait beaucoup parler de lui depuis quelques mois, en raison de son aspect très restrictif malgré le postulat de départ, et l'absence concrète de lecteurs DVD/BD de salon le prenant en charge. De fait, les studios misent actuellement sur ce qu'il y a de plus accessible, à savoir le cloud et la diffusion de films en streaming via un ordinateur et certains terminaux. Mais là encore, les pratiques financières des studios sont montrées du doigt puisque les distributeurs de contenus sont libres de fixer leurs prix.

Pour le moment limité aux USA, l'Ultraviolet a récemment été présenté aux professionnels français, et pourrait faire son apparition en Europe dans les prochains mois.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le portage de Chromium OS débute pour le Raspberry Pi
HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page