Le gendarme financier américain poursuit Ripple pour ventes illégales de XRP

23 décembre 2020 à 12h30
8
Ripple
© XRP

Le gendarme financer américain poursuit en justice Ripple, la troisième plus grande crypto-monnaie, pour la vente illégale de XRP.

Ripple est notamment poursuivi pour avoir émis et vendu illégalement 1,3 milliard de dollars aux yeux des autorités américaines.

Ripple dans la tourmente

Le gendarme financier américain, ou Securities and Exchange Commission (SEC), poursuit en justice Ripple à l’origine du token XRP.

Dans les accusations déposées devant le tribunal fédéral de Manhattan, la SEC prétend que le token XRP est classé comme un titre et accuse Ripple et ses deux dirigeants d’avoir levé plus de 1,3 milliard de dollars par le biais d’une « offre non enregistrée et continue d’actifs numériques » aux investisseurs à partir de 2013.

Un titre est un contrat d’investissement : si les créateurs d’une crypto-monnaie l’annoncent comme un investissement aux acheteurs américains, alors la SEC considère la vente comme un titre financier selon la loi américaine.

La SEC allègue également que les deux fondateurs n’ont pas enregistré leurs ventes personnelles de XRP, estimées à 600 millions de dollars.

Cette nouvelle a déjà provoqué une forte baisse du XRP, le token a perdu 30 % en 24 heures et s’échange actuellement à 0,33 dollar.

D’autres poursuites aux États-Unis

La SEC a déjà poursuivi plusieurs sociétés de crypto-monnaies pour avoir hébergé des ventes de titres non enregistrées, parmi lesquelles Block.One, qui a levé 4 milliards de dollars pour créer la blockchain EOS.

L’application Telegram a également été poursuivie et a dû rendre aux investisseurs 1,7 milliard de dollars qu’elle avait levés durant une Initial Coin Offering (ICO) pour son projet de blockchain abandonné depuis, le Telegram Open Network.

Le co-fondateur de Ripple, Brad Garlinghouse, a déclaré que la SEC faisait le contraire pour « favoriser l’innovation aux États-Unis ». Récemment, la SEC a même annoncé la création d’un département dédié entièrement à la surveillance de l’innovation et des technologies financières, ce qui laisse présager d’autres poursuites similaires dans les années à venir.

Source : The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
5
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Inquiet pour sa sécurité, l’un des co-fondateurs d’Ethereum (ETH) quitte le monde de la crypto
Une ferme de minage illégale composée de 3 800 PS4 démantelée en Ukraine (MàJ)
La société Square de Jack Dorsey veut créer des services financiers axés sur le Bitcoin (BTC)
Ransomware : 70 millions de dollars en Bitcoin en échange d’un « décrypteur universel »
La plateforme crypto Binance visée par une plainte collective d’investisseurs
Square, la société de Jack Dorsey, va concevoir un hardware wallet pour le Bitcoin (BTC)
Comment épargner facilement du Bitcoin ? On vous dévoile tout avec Paymium !
Un store d'applications décentralisé signé Coinbase ? L'idée a déjà été lancée en France
AfriCrypt : 3,6 milliards de dollars en Bitcoin, la plus grande arnaque en crypto depuis... toujours
Binance va devoir arrêter d’opérer au Royaume-Uni
Haut de page