Bug bounty : un adolescent péruvien reçoit 31.000 euros de Google

le lundi 28 mai 2018
Google vient de récompenser un adolescent péruvien avec l'équivalent de 31.000 euros pour avoir trouvé un bug qui permettait aux hackers d'avoir accès aux systèmes internes du géant de l'informatique.

Le montant, généreux, de la récompense est à la hauteur de l'enjeu : Ezequiel Pereira a trouvé une faille qui rendait possible l'exécution d'un code à distance.

A l'âge de 18 ans, il a déjà trouvé cinq failles chez Google


En vertu de son programme Bug bounty, Google récompense toute personne ayant porté à sa connaissance l'existence d'un bug. Pour Ezequiel Pereira, âgé de 18 ans et étudiant dans une université de Montevideo (Uruguay), c'est déjà la cinquième fois. Ayant eu son premier ordinateur à l'âge de 10 ans, c'est depuis ses 11 ans que cet adolescent s'intéresse à la sécurité informatique. Après avoir suivi un cours d'introduction au codage, au fil des ans, tout seul, il a appris différents langages informatiques et a participé à plusieurs concours de codage. Pour l'une de ses victoires il s'est d'ailleurs vu offrir un voyage en Californie avec visite du siège de Google.

Ezequiel Pereira a déposé des demandes auprès de plusieurs programmes de bourses pour étudier l'informatique aux Etats-Unis, mais aucune n'a accepté sa candidature. Il a donc entrepris de faire ses études supérieures dans son pays et pioche dans sa tirelire pour payer ses factures et sortir avec ses amis.

le mail de google annonçant à ezequiel pereira quÂ


« Bug bounty » : 2,57 millions d'euros payés aux dénicheurs de bugs en 2017 !


Le programme « Bug bounty » de Google réserve les montants les plus élevés aux personnes ayant trouvé les bugs qui permettent d'accéder à ses serveurs ou ceux de ses clients. C'est précisément un bug de ce type qu'Ezequiel Pereira a trouvé. En 2017, Google a payé l'équivalent de 2,48 millions d'euros aux 274 personnes ayant déniché des bugs, en plus de 96.200 euros reversés à celui qui a trouvé le bug le plus significatif.

Ezequiel Pereira est désormais 12e dans le « Temple de la renommée » de Google. Depuis, selon les informations de CNBC, il reçoit de nombreux mails de la part de personnes qui le félicitent, le sollicitent pour des conseils ou qui lui offrent un emploi. L'adolescent met un point d'honneur à répondre à chaque mail. Ezequiel Pereira a touché sa récompense le 13 mars 2018, mais ce n'est qu'à partir du 16 mai 2018 (date à laquelle la faille a été bouchée) qu'il a été autorisé à en parler.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top