Une faille Windows vieille de 17 ans exploitée par des hackers

30 novembre 2017 à 09h22
0
Une nouvelle campagne de diffusion du malware bancaire Cobalt a été identifiée : les hackers ont très récemment commencé à utiliser une faille présente dans Microsoft Office et Windows depuis plus de 17 ans, qui leur permet de déployer des malwares et de prendre le contrôle d'un ordinateur. La campagne a été identifiée par la firme spécialisée dans la sécurité informatique Fortinet.

La faille CVE-2017-11882 exploitée

La faille CVE-2017-11882 est présente depuis plus de 17 ans sur l'OS de Microsoft, ainsi que sur sa suite bureautique Microsoft Office. Malgré l'ancienneté de cette faille, le groupe de Redmond n'a publié un correctif que durant le mois de novembre 2017, ce qui met une fois de plus l'accent sur l'importance de garder son OS et ses logiciels à jour.

La faille cible la mémoire de l'ordinateur et permet l'exécution de code à distance, en l'occurrence des malwares bancaires, dès lors que l'utilisateur ouvre un fichier corrompu. Fortinet, qui a publié les détails de l'attaque dans un post sur son blog officiel le 27 novembre 2017, précise que cette fois, c'est le malware Cobalt qui est utilisé. Le malware prend son nom de l'outil Cobalt Strike, développé pour tester les vulnérabilités d'un système et dont une partie du code aurait été copiée.

01F4000008583382-photo-microsoft-logo.jpg


Une campagne qui cible la Russie

Selon Fortinet, cette campagne d'attaques via le malware Cobalt serait en cours depuis quelques jours en Russie. Pour l'instant, il semblerait que seul ce pays soit touché : les hackers envoient des mails avec le fichier corrompu en se faisant passer pour l'entreprise Visa. Le mail contient une archive nécessitant un mot-de-passe, fourni dans l'email envoyé, ce qui réduit le risque que le malware se fasse détecter par les antivirus.

Une fois le fichier désarchivé et ouvert, un script PowerShell se lance en tâche de fond et télécharge le malware Cobalt. Une fois téléchargé, ce malware donne l'accès à l'ordinateur aux pirates.

La mise à jour pour combler la faille exploitée est disponible dans le cadre du Patch Tuesday du 14 novembre 2017 sur le site officiel de Microsoft. Il devient urgent de la télécharger et de l'installer avant que les hackers n'amplifient leur attaque vers d'autres pays.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
La Toyota Mirai propulsée à l'hydrogène, prévue en 2020, promet 650 km d'autonomie
Kaamelott : un premier teaser et une date de sortie avancée pour le film
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian
Quand Microsoft configure Bing par défaut sur Chrome en installant Office 365
Fnac Darty : le groupe a perdu 70 millions d'euros au T4 2019, conséquence des mouvements sociaux
Selon Bloomberg, il y aura bien un iPhone plus petit et moins cher annoncé en mars
Cyberpunk 2077 aurait été reporté à cause... du manque de puissance des consoles

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top