SFR : un million de clients exposés aux hackers ?

02 novembre 2017 à 12h17
0
La découverte du journal Le Point est une très mauvaise publicité pour SFR : le groupe aurait risqué de connaître une fuite majeure de données, voire pire. Selon Le Point, qui publie un article sur le sujet le 2 novembre 2017, certains serveurs de l'opérateur d'Altice auraient été mal sécurisés. Deux failles auraient été découvertes dans ses systèmes.

SFR n'a pas prévenu ses abonnés de l'existence de ces failles, corrigées depuis. Il semblerait toutefois qu'aucun pirate n'ait pu les exploiter avant qu'elles ne soient comblées.

Deux failles majeures détectées chez SFR

Le Point dévoile que les clients SFR ont été exposés à deux failles distinctes, l'une bien plus grave que l'autre. La première, la moins grave, concernait les box : toute personne ayant une box câble de SFR pouvait accéder à la page d'administration de n'importe quelle autre box câble si elle disposait de la bonne adresse IP. De là, en piratant le mot de passe, le hacker pouvait avoir accès à toutes les données et utiliser les informations captées pour piéger le propriétaire.

L'autre faille était, semble-t-il, plus critique : le coeur du réseau SFR, où sont stockées toutes les informations les plus sensibles, aurait été vulnérable à des attaques plus complexes, mais aussi potentiellement plus dévastatrices. Le hacker pouvait avoir accès à la gestion des mises à jour des box de l'ensemble des clients SFR, ce qui lui permettait, par exemple, de les transformer en machines zombie ou de diffuser des programmes malveillants à très grande échelle.

01F4000007282768-photo-sfr-vivendi-choisit-num-ricable.jpg


SFR confirme l'existence des failles

Le Point a contacté l'opérateur SFR pour demander confirmation concernant ces informations : l'opérateur n'a pas nié l'existence de ces deux failles de sécurité. Elles auraient été présentes sur le réseau entre mars et mai 2017 et auraient potentiellement exposé un million de clients. « Les modifications nécessaires ont été engagées immédiatement, et les problèmes ont été corrigés dans les jours qui ont suivi » a déclaré l'opérateur au journal Le Point.

L'opérateur a donc rapidement pris les mesures nécessaires. Aucun piratage n'a été notifié aux autorités compétentes, notamment la CNIL, ce qui ne peut que rassurer les clients que leurs données n'ont pas été compromises.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Coronavirus : le traçage numérique
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top