Depuis 2002, une faille dans MacOS donne accès à tout le système

03 janvier 2018 à 09h06
0
La nouvelle année commence sur les chapeaux de roue du côté des hackers : une faille critique 0day a été dévoilée et elle frappe tout simplement Apple et son OS maison pour les ordinateurs fixes et portables, MacOS. Une faille qui permet d'avoir accès à l'intégralité du système, mais qui n'est heureusement exploitable qu'en ayant un accès physique à l'ordinateur. Il n'y a donc pas trop d'inquiétudes à avoir.

La faille, dévoilée sur Github par le chercheur en informatique Siguza, est la première faille 0day de l'année 2018. Ce n'est pas sans humour qu'il a accompagné son tweet d'un « Bonne année ». Un souhait qui doit avoir un goût amer à Cupertino.

Une faille dans MacOS qui permet d'avoir un accès Root

Siguza, sur son Github, dévoile les détails de cette vulnérabilité majeure qui est une escalade dans les privilèges locaux (LPE). De fait, la vulnérabilité n'est exploitable que si l'on a un accès physique à l'ordinateur : aucun risque qu'un hacker puisse prendre le contrôle d'un ordinateur MacOs à distance en utilisant la faille.

Cette vulnérabilité est désormais appelée «  IOHIDeous » : un jeu de mots entre l'extension du Kernel IOHIDFamily dans laquelle la faille se trouve et le terme « Hideous » qui, en anglais, signifie « Hideux ».

En exploitant cette faille, Siguza a pu tout simplement prendre le contrôle de l'ordinateur et obtenir un accès administrateur. De là, installer un malware est extrêmement simple et concevoir un malware qui puisse utiliser cette faille par lui-même n'est pas extrêmement compliqué non plus.




Une faille vieille de 15 ans... voire plus ?

Siguza a décidé de tout mettre sur Internet pour plusieurs raisons et la première est que la faille n'étant pas exploitable à distance, la publication ne présente que très peu de risques. Mais elle met la pression sur Apple, qui devrait rapidement déployer un correctif. Siguza aurait bien évidemment pu contacter Apple directement, mais le programme Bug Bounty de la firme de Cupertino ne rémunère pas les bugs et les failles découvertes sur MacOS.

Surtout, selon le chercheur, la faille pourrait avoir plus de 15 ans : elle fonctionne avec toutes les versions de MacOS. Siguza a testé avec diverses versions de l'OS d'Apple en remontant jusqu'à 2002. La toute dernière version, MacOs High Sierra, semble toutefois poser problème au chercheur qui n'a pas réussi à réutiliser son code. Il estime toutefois que la faille est bien présente et qu'un changement dans son code permettrait de l'exploiter.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
L'Union européenne débloque 3 milliards pour la recherche sur les batteries électriques

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top