Google et Ryanair plancheraient sur un service de réservation de billets d'avion

13 janvier 2014 à 17h03
0
Google serait en train de finaliser un nouveau service lui permettant de mieux se positionner sur le marché des comparateurs de vols. Ce projet serait mené en collaboration avec Ryanair.

00E6000006813166-photo-google-logo-gb-sq.jpg
En juillet 2010, Google réalisait l'acquisition de la société ITA Software pour 700 millions de dollars. Fondée en 1996 par des ingénieurs du MIT, la société travaillait avec les plus grandes compagnies aériennes et agences de voyage et en septembre 2011, Google levait le voile sur Flight Search, un service de comparateurs de vols. Il semblerait que la firme californienne n'ait pas dit son dernier mot.

Dans un entretien recueilli par le magazine Independent, le PDG de Ryanair O'Leary annonce qu'il a signé un accord avec Google « qui changera à jamais la manière dont les gens achètent leurs billets ». Plus précisément, il explique que Ryanair a notamment partagé sa grille tarifaire à la société californienne et le prochain service retournera divers itinéraires avec les prix les plus attractifs pour le consommateur. Et d'ajouter : « Cela écrasera complètement la concurrence tels que SkyScanner ».

M. O'Leary précise que Google ne prendra aucune commission sur les transactions et que le prochain service, dont la sortie serait prévue pour le mois de mars, reposera sur un modèle publicitaire. Il ajoute que pour une requête donnée l'ensemble des informations de toutes les compagnies aériennes seront disponibles à l'internaute.

L'un des changements majeurs serait une plus grande présence sur le mobile. « En Europe, les vols ne changeront pas beaucoup mais la distribution sera largement modifiée », explique-t-il. Les billets électroniques ainsi que les applications mobiles devraient donc se multiplier. « Dans cinq ans, tout le monde sur Ryanair paiera avec son mobile », affirme le PDG, qu'il s'agisse de réserver son billet, de monter en classe ou d'acheter un snack.

L'on imagine que Google pourrait toutefois aller un peu plus loin et coupler ce service à son assistant Google Now pour concurrencer les gestionnaires de déplacements tel que BlackBerry Travel. Sur ce type de services la réservation est suivie de bout en bout en s'interfaçant directement avec les systèmes de gestion des compagnies aériennes partenaires. L'internaute est ainsi informé sur d'éventuels retards, dispose d'un itinéraire vers l'aéroport et diverses informations telle que la porte d'embarquement.

De son côté Ryanair envisage de créer des profils pour chaque passager afin de déterminer la fréquence des vols de chacun et concevoir des promotions davantage personnalisées.

Voici une présentation du service Flight Search, lequel serait donc amené à évoluer :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top