Google et Ryanair plancheraient sur un service de réservation de billets d'avion

13 janvier 2014 à 17h03
0
Google serait en train de finaliser un nouveau service lui permettant de mieux se positionner sur le marché des comparateurs de vols. Ce projet serait mené en collaboration avec Ryanair.

00E6000006813166-photo-google-logo-gb-sq.jpg
En juillet 2010, Google réalisait l'acquisition de la société ITA Software pour 700 millions de dollars. Fondée en 1996 par des ingénieurs du MIT, la société travaillait avec les plus grandes compagnies aériennes et agences de voyage et en septembre 2011, Google levait le voile sur Flight Search, un service de comparateurs de vols. Il semblerait que la firme californienne n'ait pas dit son dernier mot.

Dans un entretien recueilli par le magazine Independent, le PDG de Ryanair O'Leary annonce qu'il a signé un accord avec Google « qui changera à jamais la manière dont les gens achètent leurs billets ». Plus précisément, il explique que Ryanair a notamment partagé sa grille tarifaire à la société californienne et le prochain service retournera divers itinéraires avec les prix les plus attractifs pour le consommateur. Et d'ajouter : « Cela écrasera complètement la concurrence tels que SkyScanner ».

M. O'Leary précise que Google ne prendra aucune commission sur les transactions et que le prochain service, dont la sortie serait prévue pour le mois de mars, reposera sur un modèle publicitaire. Il ajoute que pour une requête donnée l'ensemble des informations de toutes les compagnies aériennes seront disponibles à l'internaute.

L'un des changements majeurs serait une plus grande présence sur le mobile. « En Europe, les vols ne changeront pas beaucoup mais la distribution sera largement modifiée », explique-t-il. Les billets électroniques ainsi que les applications mobiles devraient donc se multiplier. « Dans cinq ans, tout le monde sur Ryanair paiera avec son mobile », affirme le PDG, qu'il s'agisse de réserver son billet, de monter en classe ou d'acheter un snack.

L'on imagine que Google pourrait toutefois aller un peu plus loin et coupler ce service à son assistant Google Now pour concurrencer les gestionnaires de déplacements tel que BlackBerry Travel. Sur ce type de services la réservation est suivie de bout en bout en s'interfaçant directement avec les systèmes de gestion des compagnies aériennes partenaires. L'internaute est ainsi informé sur d'éventuels retards, dispose d'un itinéraire vers l'aéroport et diverses informations telle que la porte d'embarquement.

De son côté Ryanair envisage de créer des profils pour chaque passager afin de déterminer la fréquence des vols de chacun et concevoir des promotions davantage personnalisées.

Voici une présentation du service Flight Search, lequel serait donc amené à évoluer :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le MIT met au point un outil de captation du CO2 plus efficace et moins cher
Une Tesla Model S dépasse le million de kilomètres
L'ancien salarié d'une auto-école condamné pour un avis négatif posté sur Google+
Voitures électriques : au Q3 2019, les ventes mondiales ont chuté de 10 %
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
L'Escobar Fold 1 : un smartphone pliable à 349 dollars par le frère de Pablo Escobar

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top