Labels virtuels : une levée de fonds pour Believe, une place de marché pour Pepita

Par
Le 07 novembre 2007
 0
00c8000000655034-photo-believe-digital.jpg
Revendiquant le titre de premier lable numérique indépendant en France, Belgique et Italie, Believe vient de conclure un premier tour de table de 2 millions d'euros auprès de XAnge Private Equity, destiné à accélérer son développement. « Cette levée de fonds va nous permettre d'accélérer notre développement international. Elle est aussi une marque de confiance dans la solution apportée par Believe grâce à sa conjugaison unique de talents artistiques et technologiques. » déclare Denis Ladegaillerie, président et co-fondateur de la société dont les artistes sont distribués sur les principales plates-formes du marché : iTunes, Napster, VirginMega, FnacMusic ou encore les kiosques des grands opérateurs télécom..

00c8000000655036-photo-pepita.jpg
Ouvert à la musique mais également à la photo ou la vidéo, la société Pepita annonce pour sa part le lancement de sa communauté de "distribution numérique". «Grâce aux nombreuses innovations technologiques, il est désormais possible de faire connaître ou vendre toutes ses créations numériques (photos, musiques, vidéos, textes, savoir-faire, logiciels, etc.) en toute simplicité, directement sur le site de Pepita ou en installant le système Pepitastore sur son site. Avec Pepita, le talent paye enfin !» explique cette jeune société française, dont le modèle se rapproche d'autres jeunes pousses comme Fotolia (photo), Jamendo et StarZik (Musique) Eyeka (vidéo).

Selon un rapport remis à la Commission Européenne, le marché des contenus numériques représente actuellement 1,8 milliards d'euros en Europe et est estimé à plus de 8 milliards d'euros à l'horizon 2010.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

scroll top