Les contenus autoproduits à l'heure de la localisation

31 octobre 2007 à 16h20
0
Après le "social search" ou le "social shopping", il va certainement falloir parler de "social mapping". Quelques semaines après le rachat par Google de Panoramio, une société qui permet aux internautes de poster des photos sur Google Maps, l'idée d'associer "user generated content" et "geolocalisation" est également à l'étude pour plusieurs jeunes pousses hexagonales.

0096000000486267-photo-dismoiou.jpg
Pionnier du genre, DisMoiOu.fr entend ainsi créer une "encyclopédie collaborative des lieux", une plate-forme basée sur les cartes Google Maps mais où les internautes apportent, en quelques clics, commentaires, photos et recommandations relatifs aux lieux qu'ils connaissent. «Avec dismoioù, nous donnons une nouvelle dimension aux cartes géographiques que tout le monde connaît. En effet, elles deviennent interactives et s'enrichissent de contenus exclusifs, notamment en offrant une description détaillée et objective des lieux que chacun fréquente dans sa vie quotidienne. » explique Gilles Barbier, PDG et co-fondateur de dismoioù dont les cartes sont également téléchargeables dans les principaux navigateurs GPS du marché.

0096000000644842-photo-nomao.jpg
Seconde plate-forme française de Blog, la société toulousaine Over-Blog s'intéresse également au concept avec un tout nouveau site baptisé Nomao.com, combinant cartographie et contenus des internautes. Afin de pousser les internautes à poster les commentaires, ces derniers peuvent gagner des points. Une mécanique qui rapproche ainsi Nomao.com d'autres plates-formes UGC comme Questions /Réponses ou Lycos IQ.

0096000000636460-photo-cityneo.jpg
Enfin, mentionnons l'initiative récent de Cityneo, un spécialiste des applications mobiles, qui a récemment dévoilé Geosticker, un service en ligne basé sur les cartes de TeleAtlas et ouvert aux contenus des internautes et des mobinautes : commentaires, photos et mêmes vidéos. Un service destiné à être vendu en marque blanche à des grands médias ou surtout de opérateurs, à la recherche d'applications exploitant la capacité de géolocalisation des derniers téléphones mobiles.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

IBM : changer les vieux wafers en panneaux solaires
The Pirate Bay veut remplacer le BitTorrent
Musique mobile : le Nokia Music Store ouvert dès demain en Angleterre
Du 320 Go en 2,5 pouces chez Western Digital
Numericable : Cinven prêt à céder la moitié de sa part
Transports : Air France et Voyages-SNCF passent en version mobile
Quel sera l’impact de la fin des remises Google sur des agences de webmarketing ?
PriceMinister et Wengo lancent leur hotline 2.0
OpenSocial : Google contrera-t-il Facebook ?
  Need for Speed ProStreet  : la démo PC dès vendredi
Haut de page