Microblogging : Google rachète Jaiku

10 octobre 2007 à 11h49
0
0118000000616002-photo-google-jaiku.jpg
La mobilité et les réseaux sociaux sont décidemment une priorité pour Google. Une semaine à peine après le rachat de Zingku, le groupe américain vient en effet de s'offrir Jaïku, l'un des pionniers, avec Twitter ou Pownce, du "Micro-blogging". L'information vient d'être publiée sur le site de la jeune pousse finlandaise par Jyri Engeström et Petteri Koponen, ses deux fondateurs.

A l'instar des petits poèmes japonais, les haïkus, les utilisateurs de Jaiku sont en effet invités à s'exprimer de manière très succincte (environ 140 caractères) mais également à indiquer leur localisation, afin de pouvoir être suivis facilement par leur réseau d'amis.

"Les flux d'activité et la présence mobile sont des secteurs importants dans lequels nous pensons que nous pouvons apporter beaucoup de valeur aux utilisateurs. La technologie de Jaiku et son équipe expérimentée apporteront beaucoup aux applications et aux équipes mobiles de Google" indique la société dans une page de Questions/Réponses relative à l'acquisition.

Orkut, SocialStream, DodgeBall, Zingku, désormais Jaiku mais également Blogger, Picasa ou encore Shared Stuff .. Les services "communautaires" se sont en tout cas multipliés ces deux dernières années chez Google. Reste sans doute à restructurer ce pôle afin de faire face à la croissance explosive des MySpace, Bebeo et autres Facebook, des réseaux sociaux qui auraient attiré selon ComScore plus de 274 millions d'internautes en juillet dernier.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Winamp 5.5 disponible en téléchargement et en VF
Linux : Mandriva 2008 est désormais disponible
BC-1205PT : combo lecteur Blu-ray graveur DVD Asus
Quoi de neuf en jeux vidéo ce mercredi ?
La bourse accueille positivement le rejet de la candidature d'Iliad à un réseau 3G
Mozilla va se lancer dans les navigateurs web mobiles !
Les quatre niveaux de détail de  Crysis  comparés
Google et IBM placent l'informatique distribuée à la fac
Vers un  Battlefield 3  ?
  TimeSplitters 4  en préparation chez Free Radical
Haut de page