40,1% de croissance pour l'e-pub

18 septembre 2018 à 14h32
0
0122000000554669-photo-e-pub-tns.jpg
Spécialiste de l'analyse des médias, TNS Media Intelligence s'est associé à l'IAB et au SRI pour présenter les résultats de son baromètre du marché publicitaire, un marché (hors liens sponsorisés) qui affiche sur le premier semestre une très forte croissance de 40,1% pour atteindre 1,2 milliards d'euros "brut" (selon les déclarations des régies).

Avec 10,8% du marché publicitaire, internet talonne désormais la publicité extérieure (11,4%), la radio (14,6%) et représente près d'un tiers de la télévision (30%) ou de la presse (32% du marché). «Vu le rythme de croissance, nous pourrions entrer dans le top 3 dès l'année prochaine» se félicite Jérôme de Labriffe, Président de l'IAB.

Parmi les explications, TNS souligne la forte croissance du nombre des annonceurs qui étaient 2433 ce semestre contre 1828 pour l'ensemble de l'année 2006. Parmi ceux ci, TNS observe une stagnation des secteurs télécom et tourisme mais une forte croissance pour la bancassurance (+35%), la culture (+49%), l'automobile (+50%), la distribution (+100%) ou encore l'hygiène beauté (+100%) avec l'arrivée en force de grands groupes comme Procter & Gamble, Unilever, Beiersdorf (Nivea), Gemey Maybeline ou encore L'Oréal.

«97% des annonceurs du top 100 plurimedia sont désormais actifs sur internet» observe Eric TROUSSET, Directeur Marketing Pôle Investissements Publicitaires - TNS Media Intelligence.

Du côté des supports, TNS confirme le succès des portails comme Orange, MSN, AOL, ou Lycos qui captent encore près de 45% des recettes du marché, largement devant les sites d'informations comme .fr, le Nouvel Obs, LeMonde, Liberation, M6 ou encore LeFigaro qui doivent se satisfaire de 11,9% du marché.

Malgré cette relative maturité, les président de l'IAB et du SRI entendent poursuivent leurs efforts dans tous les segments du marketing interactif : web mais également télévision interactive ou marketing mobile. «C'est la publicité Triple Play» plaisante LUC TRAN THANG, président du SRI mais également d'Orange Publicité, la régie du groupe .

Croissance, rentabilité, maturité.. Tous les indicateurs sont au vert pour la publicité interactive. Reste à convaincre les grandes régies de liens sponsorisés comme Yahoo ou surtout Google de communiquer les chiffres sur ce segment, estimé à près de 55% du marché, afin de donner une image complète de l'e-pub. Selon les présidents de l'IAB et du SRI, les discussions sont en cours et pourraient aboutir dès l'année prochaine.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Deux suspects et une image pour  l'Ile Noyée
Nokia rachète Twango, un site de partage de photos
SGH-P520 : la réponse de Samsung à l'iPhone et au PRADAPhone ?
formation : L'Etat soutient le Cnam à hauteur de 39M€
Orange va commercialiser les prochains mobiles Walkman de Sony Ericsson
  GRAW2 : histoire de fantômes sans Chinois sur PC
Un OLPC à 350 dollars pour tous d'ici Noël ?
Quoi de neuf en jeux vidéo ce mardi ?
Le marketing de recherche devient une science exacte
ATI Radeon HD 2400 : arrivée du DirectX 10 en AGP
Haut de page