Kodak divise par deux les coûts du jet d’encre

06 février 2007 à 17h24
0
Concurrentiel mais plutôt « select » avec seulement cinq membres (HP, Lexmark, Canon, Epson et Brother), le petit monde de l'impression jet d'encre grand public va devoir ouvrir ses portes à un sixième protagoniste, visiblement bien décidé à en découdre. Kodak vient en effet aujourd'hui d'annoncer son entrée sur le marché de l'impression jet d'encre avec une nouvelle gamme de produits pour le grand public.

L'annonce, surprenante dans le contexte de forte concurrence qui règne dans le secteur et qui conduit souvent les constructeurs à vendre les imprimantes à prix coûtant, étonne d'autant plus que Kodak annonce d'emblée des encres pigmentées permettant jusqu'à 50% d'économie sur toutes les impressions. Lorsque l'on sait que les bénéfices se font sur les consommables (voir cette brève), on ne peut qu'être intrigué par une telle annonce. Pourtant, le projet semble avoir mûrement été réfléchi et appartenir à la série de mesures destinées à permettre à l'entreprise de renouer avec la croissance, puisqu'il en était déjà question en mai 2005, c'est-à-dire vers la fin de la période de restructuration de Kodak en « entreprise du numérique » (voir cette brève). C'est Antonio Perez, le directeur général d'Eastman Kodak depuis juin 2005, qui commente cette annonce indiquant qu'« à partir d'aujourd'hui, le marché du jet d'encre ne sera plus jamais le même » et qu'ils sont « en train de changer les règles de cette industrie pour permettre aux consommateurs d'imprimer facilement et à un prix abordable tout ce qu'ils souhaitent ».

015E000000450005-photo-kodak-easyshare-5300.jpg
015E000000450006-photo-kodak-easyshare-5500.jpg

Les EasyShare 5300 et 5500


Qu'en est-il précisément des tarifs ? Les consommables seront commercialisés au prix de 9,99 euros pour les cartouches noires et 14,99 euros pour les cartouches 5 couleurs. Kodak indique que les utilisateurs pourront imprimer jusqu'à deux fois plus de documents qu'avec les autres imprimantes jet d'encre grand public du marché. Ceux qui feront l'acquisition d'un pack d'impression (pack qui regroupe l'encre et le papier nécessaire à la réalisation un nombre donné de tirages : ici 180 tirages pour 17,99 euros) pour les tirages photo en 10 x 15 pourront de leur côté prétendre à un coût à la page de l'ordre de 0,10 euro l'unité. Ce tarif, vraiment bas, correspond à celui que les labos en ligne proposent dans le cadre de leurs offres dégressives, pour les commandes de 500 photos et plus ! Ces imprimantes permettront donc de concurrencer les labos en ligne non seulement sur cette question du prix mais également sur celle du service, en permettant de disposer de photos de suite à domicile. Ces multifonctions - au regard des tarifs annoncés -, concurrencent également les imprimantes photo 10 x 15 qui, dans leur majorité et toutes technologies confondues, délivrent un 10 x 15 pour 0,29 euros. Si cette concurrence est avérée, les imprimantes autonomes (dont celles que propose Kodak, parmi lesquelles la G600), devront revoir leur copie.

L'offre sera dans un premier temps composée de trois modèles : l'EasyShare 5100 capable d'imprimer et copier 32 pages/minute en noir et 22 pages/minute en couleurs, l'EasyShare 5300 qui dispose d'un écran de 3 pouces et d'un lecteur de Cartes Mémoire et enfin l'EasyShare 5500 qui intègre un module fax, un écran LCD couleur de 2,4 pouces, un chargeur automatique de documents et un module d'impression recto-verso. Ces imprimantes multifonction seront commercialisées aux prix respesctifs de 149, 199 et 299 dollars US. Elles seront dans un premier temps disponibles uniquement aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et en Allemagne, leur date de commercialisation pour la France n'ayant pas encore été communiquée.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va cesser définitivement ses activités cette nuit
Convention citoyenne pour le climat : Macron promet 15 milliards d'euros et des réponses
Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
Selon Epic Games, la PS5 est
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
scroll top