Kodak se focalise sur le numérique (màj)

François
25 septembre 2003 à 11h14
0
00D2000000059962-photo-logo-kodak.jpg
Kodak devrait annoncer aujourd'hui un mouvement stratégique du film traditionnel vers le numérique.

Annoncé comme un fait majeur pour l'entreprise, ce changement de stratégie va se manifester par des investissements dans les domaines non liés à la photographie à hauteur de 3 milliards de dollars.
Le premier effet de cette annonce sera la présentation d'une gamme complète d'imprimantes jet d'encre grand public. Kodak veut ainsi entrer en concurrence directe avec les ténors du secteur que sont Canon, Hewlett-Packard et Epson. Il est également prévu dans les plans de concurrencer Xerox sur les imprimantes haut de gamme.

De nouvelles informations nous sont parvenues précisant qu'après Antonio Perez (un ancien de Hewlett Packard), Kodak a recruté pour sa division grand public de grands noms tels que Bernard Masson, ex-dirigeant de Lexmark, et Yusuke Kojima, en provenance d'Olympus.

Les produits que devrait proposer Kodak ne seront pas de simples remarquages (méthode que d'autres grandes marques ont choisi comme avec ses imprimantes fabriquées par Lexmark) mais l'on n'en sait pas plus sur le sujet.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
scroll top