L'UE approuve le partage des réseaux UMTS allemands

16 juillet 2003 à 00h00
0
Mercredi, la Commission européenne a donné son aval au partage des réseaux 3G des opérateurs mobiles O2 et Deutsche Telekom en Allemagne.

L'opérateur mobile allemand T-Mobile et le britannique O2 ont conclu des accords de partage d'infrastructures et d'itinérance sur leurs réseaux de troisième génération (3G) au Royaume-Uni, comme en Allemagne.

Mercredi, la Commission européenne a approuvé le projet de partage des réseaux mobiles de troisième génération (3G) entre O2 Germany, le plus petit opérateur mobile présent sur le marché allemand, et T-Mobile, filiale de Deutsche Telekom, deuxième opérateur mobile d'Europe.

Cette décision était attendue. En effet, dès septembre 2003 la Commission européenne avait annoncé son intention d'approuver ce type d'accord entre les deux opérateurs sur les marchés britannique et allemand des télécommunications.

Par ailleurs le 30 avril dernier, la Commission européenne a donné son feu vert à la mise en oeuvre de cet accord sur le marché britannique estimant que le partage de réseaux "n'entrave pas la concurrence."

Bruxelles estime également que "l'itinérance nationale entre opérateurs de réseaux titulaires d'une licence peut être profitable aux consommateurs car elle permet à ces mêmes opérateurs d'offrir une couverture 3G meilleure."

Enfin, pour permettre aux opérateurs de mener à bien leur projet, la Commission a choisi d'exempter l'accord sur l'itinérance nationale "de l'application des règles de concurrence" jusqu'en 2007 ou 2008 sur le Royaume-Uni. Sur le marché allemand, la Commission a accepté des exemptions courant entre 2005 et le 31 décembre 2008, selon les régions concernées.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Les organisations pro sur Internet peuvent mieux faire
La plate-forme IP d'Alcatel intéresse entreprises et collectivités locales
L'UE approuve le partage des réseaux UMTS allemands
La FING fait le point sur le télé-enseignement en France
La Grande-Bretagne remporte le match de la e-démocratie !
Les organisations pro sur Internet peuvent mieux faire
La plate-forme IP d'Alcatel intéresse entreprises et collectivités locales
L'UE approuve le partage des réseaux UMTS allemands
La FING fait le point sur le télé-enseignement en France
La Grande-Bretagne remporte le match de la e-démocratie !
Haut de page