Toujours un oeil chez soi

01 juin 2018 à 15h36
0

Panorama Sécurité

Ce sont les vacances, et on part le cœur léger... et l'esprit préoccupé. Et si des cambrioleurs parvenaient à pénétrer chez vous ? Heureusement, il existe bien des manières de garder un œil sur son domicile.
Par Michaël Tindolini



Rien de plus stressant que de laisser sa maison sans surveillance pendant les vacances, à la merci des intrusions. Bien sûr, des solutions existent depuis déjà longtemps. Il y a la classique alarme sonore, parfois reliée à un central, avec ses multiples détecteurs plus ou moins sophistiqués (mouvements, infrarouge, etc.). De même, les systèmes de surveillance vidéo professionnels équipent depuis des années les demeures de particuliers fortunés. Mais tout le problème est bien là : ces systèmes sont, d'une part, extrêmement onéreux et, d'autre part, très difficiles à mettre en place sans le recours à des techniciens spécialisés. Il y a quantité de câbles à tirer, de capteurs à placer... Et si le résultat est généralement à la hauteur, l'investissement est considérable.
L'arrivée d'Internet et en particulier du Wi-Fi a permis de changer les choses de manière drastique. Pourquoi ? Auparavant, établir une liaison vidéo avec un central de surveillance nécessitait un câblage spécifique, des relais, et bien d'autres choses fort compliquées. Aujourd'hui, on peut transmettre n'importe quoi à n'importe qui du moment que l'on dispose d'une box Wi-Fi et d'un appareil capable de diffuser des images via la même norme.

L'avènement des caméras IP


Le marché s'est rapidement étoffé de nombreux produits et offres en matière de surveillance vidéo, le tout reposant en majorité sur l'utilisation de caméras IP. Une caméra IP, c'est une caméra capable d'obtenir sa propre adresse Internet, et qui ne nécessite donc pas d'être reliée à un ordinateur pour fonctionner. On en comprend immédiatement l'avantage : une simple webcam obligerait l'utilisateur à laisser son ordinateur allumé. Or, d'une part, ce dernier est rarement positionné à un endroit stratégique, et d'autre part, l'ordinateur est en général la première chose dont un cambrioleur s'empare ! Une caméra IP installée dans un endroit approprié permettra de signaler toute intrusion avant même qu'elle ne soit, éventuellement, débranchée (de cela, on ne peut totalement se prémunir). Les caméras IP peuvent être Wi-Fi (c'est a priori l'idéal si on s'assure que le signal passe comme il faut entre la box et la caméra) ou filaires ; auquel cas, il faudra peut-être prévoir un long câble Ethernet.

Des différences de taille


L'offre est loin d'être uniforme. Pour commencer, il y a les caméras elles-mêmes. Toutes n'ont pas la même résolution, et cet aspect mérite d'ailleurs d'être nuancé, car « plus », ce n'est pas forcément synonyme de « mieux ».
S'il est clair qu'une image trop peu définie ne permettra pas d'identifier clairement un intrus, une image en HD mettra beaucoup plus de temps à être uploadée. A fortiori s'il s'agit non pas d'un cliché fixe mais d'une vidéo entière ! Les définitions élevées sont donc à réserver aux détenteurs d'une connexion solide. On peut considérer que du 640 x 480 pixels reste un compromis honorable : si on peut se permettre davantage (bonne connexion ADSL ou fibre), c'est toujours bon à prendre !
Les caméras peuvent être motorisées ou pas : si toutes disposent d'un grand-angle, certaines sont télécommandables à distance pour balayer les moindres recoins d'une pièce. Selon la configuration de votre habitat, cela peut être un luxe superflu ou absolument nécessaire. À vous de voir.
Sachez que certaines caméras fonctionnent de nuit. Elles disposent de LED, qui diffusent suffisamment de lumière pour assurer la surveillance. La qualité et la puissance de ces LED varient évidemment selon le prix de la caméra. Pour finir, si toutes les caméras ou presque sont équipées de micro, certaines ont, en plus, des haut-parleurs pour transmettre la voix. Et, du coup, surprendre à votre tour les cambrioleurs...

L'art de la détection


Au-delà de l'aspect « matériel », les offres diffèrent aussi au niveau logiciel. La détection de mouvements, par exemple, ne dépend qu'indirectement des performances techniques de la caméra. Dans la plupart des cas, c'est le micrologiciel (firmware) de la caméra qui va être capable d'analyser deux clichés successifs, et de déterminer si mouvement il y a eu. Rien à voir, donc, avec la taille du capteur ou la qualité de l'optique - même si une bonne image aide bien entendu à réduire les risques d'erreur. Toute cette phase d'analyse peut également être effectuée sur un serveur. Certaines sociétés spécialisées en sécurité mettent à disposition des souscripteurs un véritable central d'analyse déporté, qui se charge d'analyser, enregistrer et stocker toute intrusion. Les résultats obtenus sont beaucoup plus pertinents qu'en local, où un simple changement de la lumière extérieure peut être perçu comme un « mouvement » (et ne parlons pas des animaux domestiques); mais évidemment, ces services coûtent cher, et l'on sort du cadre du « faites le vous-même ».

L'alerte, n'importe où, n'importe quand


Aussi important que la caméra : le mode d'accès à celle-ci. Certaines caméras embarquent leur propre serveur Web, et offrent un accès direct depuis n'importe quel navigateur faisant tourner une Applet Java. Attention : votre smartphone ou votre tablette ne sera pas forcément capable d'en tirer grand-chose ! Dans d'autres configurations, les images transitent via un service Web proposé gratuitement par le constructeur de la caméra. De plus en plus souvent, ce service s'adapte aux smartphones et tablettes, quand il n'y a pas simplement une application dédiée, bien plus pratique.
Il convient aussi de vérifier par quel moyen vous serez averti d'une éventuelle intrusion : car il ne s'agit tout de même pas de scruter sa caméra toute la journée et toute la nuit ! L'envoi d'une alerte par email, avec en fichier-joint une photo ou une petite vidéo est une bonne solution, mais encore faut-il que votre smartphone soit configuré pour vous prévenir en temps réel de l'arrivée d'un nouveau message. C'est le cas si vous avez un email en « push », comme un compte Gmail sous Android, une compte enregistré chez Blackberry ou encore une adresse Apple. Dans les autres situations, méfiance : si vous ne relevez votre messagerie que toutes les heures, le pire sera peut-être déjà arrivé ! L'idéal consiste à recevoir un SMS, mais ce service est généralement payant.

Les alternatives


Pour notre plus grand bonheur, de nombreux produits sont aujourd'hui capables de filmer et de se connecter à un réseau. C'est par exemple le cas des caméscopes, des appareils photo, mais aussi des tablettes. Il existe plusieurs références de caméscopes capables de se transformer en caméra IP, et qui disposent d'une qualité d'image surpassant de loin celle des caméras IP standard. Évidemment, cela implique d'en racheter un second ou de partir sans son caméscope. Dans cette hypothèse, on peut le remplacer à la plage par un appareil photo doué en vidéo, par exemple.
Enfin, rappelons que le mieux, c'est encore d'éviter l'effraction. Il existe des détecteurs très coûteux (l'installation complète peut s'élever à plusieurs centaines, voire milliers d'euros) qui nécessitent l'intervention d'un professionnel de la sécurité, et capables d'intercepter une tentative d'intrusion avant qu'elle ne soit effective. Toutefois, la dissuasion peut également être une alternative intéressante ! Une caméra d'extérieur, même factice, découragera a priori le cambrioleur moyen.



Espion de nuit



Cette caméra IP filaire (Ethernet) et Wi-Fi s'installe en deux temps trois mouvements. Contrairement à certains modèles (qui obligent parfois à des connaissances en matière de réseau), elle ne nécessite pas un paramétrage précis de votre routeur. Elle dispose d'un mode infrarouge, et sera donc efficace aussi la nuit. On accède au flux vidéo grâce une interface conviviale, existante aussi pour iPhone et Android. Cette interface permet d'ajuster la détection de mouvements (sensibilité, plages horaire, etc.). Il y a même un micro, pour écouter aussi à distance !

Caméra plug and play filaire/WI-FI infrarouge
238 €







06490208-photo-samsung-camescope-haute-definition-qf30.jpg

Le caméscope à la sauce Wi-Fi


Ce caméscope est solidement spécifié pour la vidéo seule : capteur CMos 1/4', zoom optique 20x, objectif très lumineux avec ouverture à f/1,8 et captures en 60i/sec et 1080p. Mais là où il se révèle très intéressant pour la surveillance, c'est grâce à son mode Wi-Fi. En s'appuyant sur le service Ustream, on peut diffuser un contenu en temps réel vers autant de tablettes, ordinateurs ou smartphones que l'on désire. Il suffit alors de le laisser branché à un endroit stratégique de la maison pour vérifier en temps réel, où que l'on soit, qu'il n'y a pas eu d'effraction. Bien sûr, c'est également pratique pour surveiller un bébé ou un animal !
Samsung QF30
259 € dont 0,10 € d'écocontribution



06490064-photo-camera-factice-d-exterieur.jpg




Dissuasion


Vous n'avez pas les moyens de vous offrir un véritable système de surveillance ? Qu'à cela ne tienne : parfois, la dissuasion est la meilleure arme ! Plutôt que de dissimuler une vraie caméra, discrète, installez ostensiblement ce modèle factice sur votre perron. Une fois en place, bien malin qui pourrait déterminer si elle est vraie ou pas ! Elle est équipée d'une LED clignotante qui donnera à l'intrus l'illusion qu'elle fonctionne pour de bon. A priori, voilà qui devrait décourager une bonne proportion d'intrus !

Caméra factice d'extérieur
15,90 €





06489148-photo-montre-camera-espion-audio-video-hd-memoire-flash-de-4-go.jpg


A l'heure de James Bond


Cette montre ne se destine pas vraiment à la surveillance à distance, mais plutôt aux James Bond amateurs. Elle filme discrètement à la résolution de 640 x 480 pixels en 30 images/seconde, que vous la portiez au poignet ou que vous décidiez de la laisser négligemment « sur place » (à vous de voir quel usage vous comptez en faire !). Sa mémoire s'élève à 4 Go, et elle se recharge via l'USB.

Montre Caméra Espion
Audio Vidéo HD / Mémoire Flash de 4 Go 79 €





06489150-photo-kit-videosurveillance-4-cameras-super-cmos.jpg

Haute surveillance


Voici un kit plus ambitieux puisqu'il permet une surveillance de votre domicile dans quatre zones différentes. Le kit est composé non seulement de quatre caméras filaires (avec vision nocturne), mais aussi d'un enregistreur H.264 (704 x 576, soit à peu près la résolution d'un DVD). Bien entendu, l'enregistreur devra se trouver dans une pièce difficile d'accès. On peut accéder aux quatre caméras via Internet, et celles-ci sont dotées d'une multitude de fonctions (par exemple, déclenchement d'une alarme en cas de masquage). De quoi partir tranquille.
Kit VidéoSurveillance, 4 Caméras Super CMOS
329 €





06472908-photo-coffre-fort-22l-clef-code.jpg

Secrets bien gardés



Une caméra donne l'alerte, soit. Mais on n'a pas toujours le temps de prendre les mesures qui s'imposent, même si l'on est prévenu en direct ! De fait, si on ne peut pas faire grand-chose pour les biens multimédias (TV, ordinateur...), les documents les plus importants peuvent, eux, être mis à l'abri (idem pour les bijoux). Ce petit coffre-fort fonctionne à clé et à combinaison, et se visse à une structure inamovible (mur, sol). Au bout de quatre combinaisons erronées, une sirène retentit et impossible d'effectuer de nouvelle tentative pendant 20 secondes.


Coffre-fort 22L clef + code
99 €




06489152-photo-canon-camescope-haute-definition-legria-hf-r46.jpg

Le roi du zoom



Il s'agit d'un caméscope tout ce qu'il y a de plus traditionnel si ce n'est que le Legria HF R46 de Canon est équipé d'un mode Wi-Fi. Cela permet bien entendu d'envoyer du contenu directement vers un périphérique DLNA (ou d'uploader ses vidéos sur Internet facilement), mais ce qui nous intéresse ici, ce sont les possibilités en matière de surveillance. Le capteur CMos filme en Full-HD, et bénéficie d'un impressionnant zoom de 53x.

Canon Legria HF R46
329 € dont 0,05 € d'écocontribution


En direct


Si vous adoptez le système de caméras de Logitech, disponibles en intérieur et en extérieur, la surveillance s'opérera depuis votre smartphone. Logitech Alert. Appli gratuite sur App Store (Apple) et Google Play (Android)

Recyclage


Si vous possédez un vieil iPhone dont vous ne savez plus quoi faire, vous pouvez le transformer en caméra de surveillance via l'appli Presence.
People power presence. Appli gratuite sur App Store (Apple)
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Auto-entrepreneurs : le gouvernement va-t-il encore reculer ?
Pleine forme version 2.0
Google Play : des revenus en hausse de 67% depuis février
Londres : des poubelles connectées récoltaient des données à l'insu des passants
Surveillance de la NSA : une commission pas si indépendante que ça ?
Logitech Wireless All-in-One Keyboard TK820 : le pavé tactile et le clavier réunis
De la musique plein la tête
Chasse aux bugs : Google a reversé 2 millions de dollars aux hackers
Genius Cam Mouse : une souris qui intègre une webcam
Facebook rachète Jibbigo, spécialisé en reconnaissance vocale et traduction
Haut de page