Sony Ericsson: ni pour ni contre ... bien au contraire !

Alexandre Habian
29 octobre 2002 à 00h00
0

Info soumise par Patrice Cassard: Après HTC (qui est en fait le constructeur Taiwanais de l'iPAQ et du XDA), Compal, Sendo, et Samsung, Microsoft pourrait bien rajouter un 4eme fabricant à sa liste de partenaires développant des téléphones sous OS Smartp

Info soumise par Patrice Cassard: Après HTC (qui est en fait le constructeur Taiwanais de l'iPAQ et du XDA), Compal, Sendo, et Samsung, Microsoft pourrait bien rajouter un 4eme fabricant à sa liste de partenaires développant des téléphones sous OS Smartphone 2002. En effet aussi surprenant

que cela puisse paraître, le tandem Sony Ericsson ne cache pas la possibilité d'utiliser l'OS Microsoft pour ses prochain Smartphones ... Incroyable !!! Avec une licence Symbian sous le bras, c'est ce qui s'appelle manger à tous les râteliers. non ? En attendant il est évident que je serais le premier client de ce trio infernal si il décidait de sévir sur le marché.




Histoire de rassurer les anxieux, WirelessSoftware.Info tire cette news d'un magazine papier portant le doux nom de "business intelligence for mobile industry executives", ça tape ça hein ?! ... c'est pas Pif Gadget !




  • http://www.wirelesssoftware.info
  • Modifié le 01/06/2018 à 15h36
    Sélection Clubic VPN 2019

    Les actualités récentes les plus commentées

    Netflix augmente ses tarifs en France dès aujourd'hui
    Un outil destiné aux forces de l'ordre capable de déverrouiller quasiment tous les smartphones
    Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
    La Tesla Model 3 perd les faveurs de l'Europe, qui lui préfère la future Renault ZOE 2
    Une pétition demande à Netflix de déprogrammer Good Omens... une série produite par Amazon
    Bill Gates considère que
    Le Raspberry Pi 4 est là : trois configurations jusqu'à 4 Go de RAM (et un kit desktop)
    AMD : le Ryzen 7 3800X mettrait à mal les Core i9-9900K d'Intel sur GeekBench
    Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
    La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
    scroll top