BT envisagerait de céder sa filiale de téléphonie mobile

19 février 2001 à 00h00
0
La difficile introduction en Bourse d'Orange, filiale mobile de France Télécom, ferait-elle réfléchir à deux fois British Telecom concernant sa propre filiale mobiles '

La difficile introduction d'Orange, filiale mobiles de , semble refroidir les ardeurs de British Telecom. L'opérateur britannique qui comptait introduire en bourse sa filiale BT Wireless, un pôle regroupant BT Cellnet au Royaume-Uni et Viag Interkom en Allemagne étudie désormais "différentes solutions". Afin de se désendetter, BT qui avait initialement prévu de placer 25 % de BT Wireless en Bourse au second semestre 2001, n'exclut plus d'autres possibilités pour se séparer de cette filiale et envisage la possibilité d'une sorte de mélange entre cession et OPV. "Nous n'écartons rien du tout", a en effet déclaré un porte-parole de l'opérateur britannique. "Un mélange de cession et d'OPV est possible, mais dire que nous envisageons de céder entièrement BT Wireless est aller un peu loin".

Le directeur financier de BT, Philip Hampton, n'écarte pas la possibilité de placer les 25% de BT Wireless auprès des actionnaires déjà existants de BT. « Nous pouvons procéder à une OPV qui sera davantage destinée aux actionnaires actuels, plutôt qu'à un placement international de ces actions - des droits et des distributions préférentiels », a précisé le directeur financier dans un entretien au Times. Certains investisseurs institutionnels ont recommandé à BT d'abandonner l'OPV en faveur d'une émission en numéraire, après la décision de France Télécom de baisser le prix de l'OPV d'Orange. "Une émission en numéraire est la dernière chose que nous souhaitons. Il faut d'abord être sûr d'avoir tout essayé", a déclaré Philip Hampton.

Endetté à hauteur de 30 milliards de livres sterling (47,36 milliards d'euros), British Telecom avait présenté en novembre dernier un plan de désendettement de 10 milliards de livres sterling (15,79 milliards d'euros) dont l'introduction en Bourse constituait l'élément principal. L'opérateur britannique doit désormais présenter au plus vite un plan de désendettement crédible et rassurant pour les marchés financiers car Standard & Poor's qui a lancé un avertissement à BT pourrait revoir fortement à la baisse sa notation.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Etnoka, le site étudiant subventionné par la Commission Européenne
BT envisagerait de céder sa filiale de téléphonie mobile
Patrick PARODI : PacketVideo veut concilier audiovisuel et bas-débits
Egg affiche des pertes et recherche  des partenaires
France Telecom lance le tarif Internet
Etnoka, le site étudiant subventionné par la Commission Européenne
BT envisagerait de céder sa filiale de téléphonie mobile
Patrick PARODI : PacketVideo veut concilier audiovisuel et bas-débits
Egg affiche des pertes et recherche  des partenaires
France Telecom lance le tarif Internet
Haut de page