Un universitaire finlandais parie sur la ruine de nombreux opérateurs UMTS

06 septembre 2000 à 00h00
0
Un universitaire finlandais doute des capacités des opérateurs à attirer leurs clients sur l'UMTS et anticipe la ruine de nombreux opérateurs mobiles.

Avec près de 100 milliards d'Euros de recettes attendues, les différents gouvernements européens ont incontestablement réalisé une bonne opération pour la vente de licences UMTS de téléphonie de 3e génération. Mais cette plus value pourrait-elle aboutir à la ruine des opérateurs mobiles ? c'est en tout cas l'opinion de Arto Karila, un éminent universitaire finlandais pour qui la mise en place de ces réseaux serait une "opération insensée". Dans un entretien publié par le quotidien finlandais Helsingin Sanomat, le professeur semble douter de la capacité des opérateur à attirer leurs clients sur l'UMTS alors que le GPRS devrait satisfaire l'essentiel des besoins des futurs mobinautes. "L'UMTS n'apportera pas de nouveauté majeure par rapport aux technologies de deuxième génération" prévient-il.Il est certain que le GPRS affiche sur le papier des débits de 15 kilo octets par seconde, largement supérieurs aux connexions domestiques et près de 10 fois plus rapide que le réseau GSM actuel. Mais à l'image de l'ADSL, dont les performances sont largement en deça des attentes, le GPRS pourrait lui aussi s'avérer incapable de faire face aux futurs contenus à haut débit (musique, jeu, vidéo) que consommeront les futurs mobinautes. Succès ou échec, les investissements dans l'UMTS devraient néanmoins accélérer la concentration dans le secteur de la téléphonie mobile.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Marvel Cinematic Universe : le guide complet pour regarder (ou non) les films et séries du MCU dans le bon ordre
E3 2021 : des stands virtuels et d'autres animations dématérialisées au programme
Un revenu universel en crypto-monnaie : douce utopie ou vraie bonne idée ?
PS5 : Sony travaille en ce moment sur plus de 25 exclusivités
Test Sony Bravia XR-55X90J : une alternative intéressante aux téléviseurs OLED ?
FLoC : Brave, DuckDuckGo, GitHub, WordPress… Pourquoi une telle levée de boucliers contre Google ?
PS5 : Sony dévoile deux nouveaux coloris pour la manette DualSense
Cent ans après : la carte de crédit, produit d'une utopie
Test ASRock B560M Steel Legend : parce que le Z590 n'est pas forcément indispensable
Test de Mass Effect Édition Légendaire : une trilogie qui fait toujours son petit effet
Haut de page