L’Arcep précise les modalités pratiques du WiMax régional

Par
Le 15 novembre 2005
 0

Dans le cadre de l’attribution de licences WiMax régionales, le régulateur français publie des infos pratiques concernant le dépôt des demandes d’autorisation.

Dans le cadre de l'attribution de licences WiMax régionales, le régulateur français publie des infos pratiques concernant le dépôt des demandes d'autorisation.

La course au WiMax dans les régions françaises est lancée !

Dans le cadre de la procédure d'attribution de deux licences BLR-WiMax dans chacune des 22 régions métropolitaines, mais également en Guyane, à Mayotte et Saint-Pierre et Miquelon, le régulateur (Arcep.fr) publie les modalités pratiques concernant le dépôt "des demandes d'autorisation".

Rappelons que 175 "lettres d'intention" émanant d'opérateurs, de collectivités territoriales et d'autres entités ont été transmises à échéance à l'Autorité de régulation.

Il revient désormais à ces entités d'envisager les possibilités de mutualisation des fréquences dans la bande 3,4-3,6 GHz et de confirmer leurs intentions le 6 janvier 2006 "par le dépôt au siège de l'Autorité, entre 9h et 17h, de demandes d'autorisation".

Chaque dossier doit être remis "en deux exemplaires". Par ailleurs, l'entité qui souhaiterait disposer de fréquences sur plusieurs régions ou territoires doit transmettre à l'Arcep une demande par région.

Une fois ces demandes d'autorisation déposées, l'Arcep examinera chacune d'entre elles afin de déterminer "le degré de rareté des fréquences".

En cas de non rareté, la délivrance des autorisations se fera "au fil de l'eau". Par contre, dans les régions où la rareté est "avérée", les acteurs concernés devront déposer de nouveaux dossiers de candidatures auprès du régulateur "le 1er février 2006 à 12h au plus tard".

Tout ça pour quoi ? Pour bénéficier d'une technologie d'accès sans fil à l'Internet qui permet d'atteindre des débits théoriques de 70 Mb/s sur 50 km, peut compléter d'autres standards d'accès nomades (WiFi, UMTS) et représente une alternative de choix à l'Internet filaire (xDSL).
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top