Toujours pas d'accord pour le DRM mobile

05 mai 2005 à 00h00
0
La GSM Association juge "inacceptables" les nouvelles conditions définies par le consortium MPEG LA pour la gestion des droits numériques (DRM)

Ce désaccord devrait faire les affaires de Microsoft. Dans un communiqué, la GSM Association regroupant 660 opérateurs cellulaires, a indiqué qu'elle jugeait "inacceptables" les nouvelles conditions définies par le consortium MPEG LA, en charge de la promotion du format MPEG-4, pour la gestion des droits numériques (DRM).

Après avoir été vertement critiqué pour sa politique de licences sur le format de compression vidéo MPEG-4, MPEG LA semble donc avoir une fois avoir abusé de sa position quasi monopolistique pour imposer des conditions tarifaires excessives pour les technologies de protections des données.

Avec 660 opérateurs représentant 1.3 milliards d'abonnés à travers le monde, la GSM association devrait donc prendre son temps pour obtenir une nouvelle proposition de la part du consortium MPEG LA à moins que des éditeurs alternatifs comme Microsoft, dont la technologie de DRM Windows Media équipe déjà des millions de PC, fasse une contre proposition susceptible de séduire l'univers de la téléphonie mobile.
Vous utilisez Google Actualités ? Suivez Clubic pour ne rien rater de l'actu tech ! google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page