3G : Le japonais DoCoMo et l’américain Cingular vont-ils s’entendre ?

23 septembre 2004 à 00h00
0
Le premier opérateur mobile à s'être lancé dans la téléphonie mobile de troisième génération, NTT DoCoMo, pourrait faire alliance avec l'américain Cingular.

Alors que la France prépare seulement la commercialisation de la téléphonie mobile de troisième génération (3G), le Japon poursuit sa course à la téléphonie mobile de nouvelle génération engagée il y a trois ans.

Selon le quotidien économique Nihon Keizai Shimbun, le premier opérateur mobile nippon, NTT DoCoMo aurait entamé des négociations avec l'opérateur mobile Cingular Wireless, futur n°1 du marché mobile américain grâce au rachat de son concurrent AT&T Wireless.

Le journal japonais précise que les deux parties chercheraient à mettre en place un partenariat "3G" afin de partager les coûts (combinés 3G) et de permettre à leurs abonnés respectifs d'utiliser leurs services au Japon comme aux Etats-Unis.

Cingular (www.cingular.com), coentreprise de SBC Communications et BellSouth, poursuit son offensive sur un marché international dominé, en terme de chiffre d'affaires, par l'opérateur mobile britannique Vodafone. Ce dernier a été "doublé" lors du rachat pour plus de 41 millions de dollars d'AT&T Wireless par Cingular ...

De son côté, DoCoMo (www.nttdocomo.com), qui dispose d'une participation de 16% dans AT&T Wireless, cherche à trouver de nouvelles sources de revenus - le revenu moyen par abonné au Japon commence à faiblir - et ce par le biais d'accords de "roaming" (itinérance internationale).

A ce jour, les parties concernées n'ont pas commenté l'analyse du Nihon Keizai Shimbun.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Madagascar s’ouvre à l’open source !
Nokia annonce le 6670, un Smartphone compatible avec son premier récepteur GPS
Navman présente ses nouveaux systèmes de navigation GPS autonomes
Madagascar s’ouvre à l’open source !
Nokia annonce le 6670, un Smartphone compatible avec son premier récepteur GPS
Navman présente ses nouveaux systèmes de navigation GPS autonomes
Haut de page