Noos lance un décodeur à disque dur

11 décembre 2003 à 00h00
0
Le magnétoscope va prendre un coup de vieux. Après le pilotime de CanalSat et le Platinium de son concurrent TPS, c'est au tour du câblo-opérateur Noos, filiale de Suez et , de dévoiler son "Advance", un décodeur fabriqué par Sagem et équipé d'un disque dur de 80 giga octets de capacité.

Avec une capacité d'enregistrement de 40 heures, le Noos Advance est donc en mesure de se substituer au magnétoscope VHS mais propose également de nombreuses fonctions avancées comme le "contrôle du direct", permettant de consulter un programme TV en léger différé ou de stopper quelques instants sa diffusion.

A l'image de la mémoire tampon d'un lecteur de CD, Noos advance propose également une fonction baptisée "BackVision", permettant de revoir les trente dernières minutes du programme en cours car elles sont systématiquement enregistrées.

Issu de la dernière génération de décodeurs à disque dur Sagem, Noos Adavance dispose d'un microprocesseur 225 MIPS couplé à un disque dur de 80 Go et est disponible pour les abonnés TV de Noos pour 15 euros supplémentaires par mois.

Soutenus par les opérateurs de télévision thématique (câble ou satellite), Noos advance, Platinum et Pilotime doivent néanmoins faire face à la concurrence d'une nouvelle générations de PCcomme le Multivista ou encore la famille Windows XP MediaCenter, qui entendent faire fusionner magnétoscope et ordinateur. Doit-on parler de télénaute ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Disponibilité d'une mise à jour Orange pour le SPV E200
PocketSpeech Sayso adapte la synthèse de la parole aux Pocket PC
L’opérateur Manobi savoure sa victoire au SMSI
L’opérateur Manobi savoure sa victoire au SMSI
SMSI : Raffarin plaide en faveur d’une société de l'information pour tous
Disponibilité d'une mise à jour Orange pour le SPV E200
PocketSpeech Sayso adapte la synthèse de la parole aux Pocket PC
L’opérateur Manobi savoure sa victoire au SMSI
L’opérateur Manobi savoure sa victoire au SMSI
SMSI : Raffarin plaide en faveur d’une société de l'information pour tous
Haut de page