Netsize se lance dans le mDRM

Par
Le 05 novembre 2003
 0

Issu du monde SMS, Netsize s’associe à Beep Science pour fournir une solution de gestion des droits pour téléphones mobiles.

Après les MP3, les pirates peuvent-ils s'attaquer aux contenus téléchargeables ? Issue du monde SMS, la société française Netsize annonce un partenariat avec Beep Science pour fournir une solution pan-européenne de gestion des droits pour téléphones mobiles (mobile Digital Right Management).

Conforme aux recommandations de l'Open Mobile Alliance (OMA) en matière de mDRM, la solution de Beep Science consiste à encrypter les contenus téléchargés (logos, sonneries, jeux, ...) puis à demander au mobinaute de renvoyer un SMS (premium ou non) pour recevoir une clé permettant le décryptage automatique du contenu.

Pour Philippe Bornstein, Vice-Président Marketing et Business Développement du Groupe Netsize, ?la facturation des contenus a toujours constitué une limite importante à la croissance de l'industrie mobile. Le déploiement au niveau européen du SMS Premium offre une formidable opportunité aux entreprises pour valoriser leurs contenus et services. Nous sommes confiants dans le fait que la mDRM associée au constituera l'une des clés pour contrôler le potentiel formidable du peer to peer tout en favorisant le développement vertueux de l'écosystème du mobile. "

Pour Jan Rune Hetle, PDG de Beep Science, " Grâce à la forte réactivité de Netsize et à sa capacité à déployer notre service sur son réseau Premium SMS pan-européen, nous sommes à même de démontrer comment développer le nombre de transactions et chiffre d'affaires lié à la distribution mobile peer to peer. Les 6 à 12 mois prochains seront très intéressants pour assister à la mise en place rapide de la mDRM qui sécurisera et rendra encore plus profitable la distribution des contenus mobiles. "

Evalué à 350 milliards de dollars en 2007 par Morgan Stanley, le marché des contenus téléchargeables sur téléphone mobile n'est pas à l'abri des pirates mais ce type de solution a pour avantage de protéger non seulement le téléchargement depuis un serveur mais également de contrôler le transfert d'un contenu de téléphone à téléphone. Reste à convaincre les constructeurs d'implémenter cette technologie dans leurs terminaux.
Modifié le 20/09/2018 à 14h26
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

scroll top