Avec le 7700, Nokia dévoile son P800 Killer

Jérôme Bouteiller
28 octobre 2003 à 00h00
0
Encore une innovation dans la téléphonie mobile. Face à une nouvelle génération de produits hybrides comme le Treo 600 de Handspring, le XDA de O² ou le P800 de son concurrent Sony Ericsson mêlant les fonctions d'un téléphone et celles d'un ordinateur de poche, le constructeur finlandais Nokia réagit et dévoile le 7700, un smartphone symbian avec un écran tactile VGA.

"Avec le Nokia 7700, nous fournissons une excitante expérience multimédia pour ceux qui souhaitent rester à jour et s'amuser", a déclaré Ilkka Raiskinen, Senior Vice President, Entertainment and Media, Nokia Mobile Phones. "L'impressionnant écran couleur tactile et la large sélection d'options de connectivité mobile assurent aux utilisateurs un accès instantané aux médias en toute mobilité. Il est également possible de créer son propre contenu multimédia à partager avec ses contacts."

Sur le plan matériel, le 7700 est avant tout un téléphone tribande (900, 1800, 1900 Mhz), compatible avec les réseaux GSM, GPRS et Edge un peu lourd (183 grammes) mais relativement compact (133.7 x 79.5 x 21.6 mm). Il intègre un port infrarouge, un module bluetooth, un port d'extension MMC, un tuner FM, une caméra VGA avec zoom et un stylet. Nokia innove avec un immense écran horizontal tactile de 65.000 couleurs et de résolution de 640 x320 pixels, très proche du VGA. Tourné vers le multimédia, le Nokia 7700 dispose en outre de 20 à 25 Mo de mémoire interne.

Sur le plan logiciel, le 7700 s'appuie sur le système d'exploitation Symbian OS et la toute nouvelle suite logicielle Series90 de Nokia qui autorise pour la première fois la reconnaissance d'écriture, une fonction jusqu'à présent absente des produits du constructeur finlandais. Series90 propose de nombreux logiciels d'organisation (agenda, carnet d'adresses SyncML, Visionneuse Word, excel et powerpoint), de communication (messagerie SMS, MMS et e-mail, navigateur web Opera pour WAP et HTML compatible avec le mDRM et la technologie Flash5) et de divertissement (lecture audiovisuel RealOne pour MP3 et MPEG-4, jeux java MIDP 2.0, radio FM stéréo, éditeur d'images).

Destiné à être commercialisé au second trimestre 2004 à environ 500 euros, le 7700 marquera donc l'entrée tardive de Nokia sur un segment de marché actuellement dominé par le P800 Sony Ericsson. Ce produit devrait facilement faire oublier le 9210i, un produit certes pratique avec son clavier mécanique, mais auquel il manquait le support du GPRS et l'écran tactile.
Modifié le 20/09/2018 à 15h39
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
ITER : le premier élément du Tokamak est installé
scroll top