Les gros annonceurs adoptent enfin la publicité en ligne

Par
Le 05 octobre 2003
 0

Selon la dernière étude de Nielsen NetRatings, la hausse de la publicité en ligne s'explique essentiellement par l'arrivée des gros annonceurs

Les médias en ligne vont-ils enfin voir la fin du tunnel ? Selon la dernière étude publiée par l'institut d'études marketing Nielsen NetRatings, la hausse de la publicité en ligne observée depuis le début de l'année s'explique essentiellement par l'arrivée des gros annonceurs.

Sur les 172 millions de dollars de hausse du premier trimestre 2003, près de 100 millions de dollars proviennent d'annonceurs issus des télécoms ou des services financiers et 30 millions de dollars d'annonceurs issus du secteur automobile, pour un investissement total trimestriel en forte hausse à 57 millions de dollars. Le solde provient des secteurs pharmaceutiques, cosmétiques, du tourisme ou encore de l'immobilier.

L'étude souligne également l'arrivée d'annonceurs issus du monde de l'agro-alimentaire tels Coca-Cola, dont la présence en ligne, longtemps marginale, est désormais en forte hausse. Les fabricants de bières et de sodas représentent désormais 5.7% des recettes des sites web de sport ou de divertissement contre 3.6% au trimestre précédent.

Face à l'engouement de plus en plus de consommateurs potentiels pour le web (désormais devant la télévision par câble et satellite), les gros annonceurs commencent donc à rééquilibre leurs budgets. Reste à savoir qui seront les bénéficiaires de cette manne : portails d'opérateurs télécoms ou médias en ligne...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top