Alcatel s'effondre en bourse, la pression s'accentue sur Tchuruk

24 septembre 2002 à 00h00
0

Jean-Marie MESSIER, Michel BON... A qui le tour ? Dans un marché en net repli (-3,40% pour le CAC40, -2,86% pour le nouveau marché), le cours de l'action Alcatel s'effondre de 14,81% à 2,30 euros (contre 20 euros en janvier 2002 !), laissant planer un doute sur l'avenir de son PDG Serge TCHURUK.

Victime des difficultés financières de ses clients, les opérateurs, Alcatel devrait se séparer de 20.000 salariés (!) en 2003 afin de réduire ses coûts en attendant une éventuelle reprise du marché.

Se disant "révocable à tout instant", Serge TCHURUK entend néanmoins rester à la tête de l'équipementier en attendant le retrour aux bénéfices mais les rumeurs d'une éventuelle nouvelle dégradation de la note Standard&Poors pourrait soulever à nouveau la question.

Curieuse coincidence, le suédois Ericsson a également connu une baisse de son cours de 14,81% traduisant l'extrème fragilité de ce secteur industriel.
Modifié le 18/09/2018 à 14h11
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le Yopy veut séduire les développeurs
IBM décline ViaVoice translator pour les ordinateurs de poche
Handspring lance le Treo 90
L’industrie européenne de l'habillement à l’heure de la high-tech
Le Yopy veut séduire les développeurs
IBM décline ViaVoice translator pour les ordinateurs de poche
Handspring lance le Treo 90
L’industrie européenne de l'habillement à l’heure de la high-tech
Haut de page