MVNO : Valoris se lance sur le marché des opérateurs mobiles virtuels

Par Ariane Beky
le 28 août 2001
 0

Valoris, le spécialiste du conseil en « valeur client », travaille à un projet de mutualisation de services d’opérateurs mobiles virtuels.

Valoris, le spécialiste du conseil en « valeur client », travaille à un projet de mutualisation de services d'opérateurs mobiles virtuels.

Société de conseil européenne spécialisée dans la gestion de la relation client, Valoris étoffe son offre en proposant des services clés en main d'opérateurs mobiles virtuels. (MVNO - Mobile virtual network operator).

Nouvelle catégorie d'acteurs sur le marché, les opérateurs mobiles virtuels s'appuient sur les réseaux existants des opérateurs « traditionnels » pour offrir leurs propres services de téléphonie mobile.

Un opérateur mobile virtuel entre en concurrence avec des sociétés comme SFR ou Orange. Le MVNO ne dispose pas de réseau, il loue les capacités de transmission. En revanche, il contrôle la vente des packs, la facturation et impose sa marque.

Des sociétés comme Vivendi Universal (Vizzavi, Universal Mobile), Intercall/libertysurf, Tele2, Virgin, Genie ou encore phoneHouse (mViva) devraient prochainement dévoiler leur offre.

Le projet auquel participe Valoris, a été baptisé M-PLE (Mobile private label enabler). Son principe repose sur la mutualisation des services d'opérateurs mobiles virtuels au sein « d'une société intermédiaire ».

Cette nouvelle société, devrait voir le jour l'été 2002. La compagnie concernée sera amenée à commercialiser ses services en France, en Belgique, au Royaume-Uni et en Espagne.

Elle prendra en charge la mise en place technologique, la tarification, le conseil, la gestion de la relation et l'offre de contenu. Elle devra évidemment négocier avec l'un des opérateurs mobiles du marché pour utiliser son réseau...

Orange semble refuser de jouer les intermédiaires, et la filiale de Vivendi, SFR, ne travaillera vraisemblablement qu'avec ses marques, Universal et Vizzavi. Bouygues Telecom serait-t-il intéressé ?

Le projet M-PLE cible les grandes entreprises qui veulent proposer à leurs clients et à leurs collaborateurs des offres de téléphonie mobile et multimédias dédiés sous leur propre marque.

Contactés par NetEconomie.com, les services de Valoris n'ont pas souhaité préciser l'identité des clients intéressés par cette offre, pas plus que le réseau GSM sur lequel le projet pourrait se concrétiser.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Facebook bannit plusieurs grands groupes britanniques d'extrême droite de son réseau social
iPhone 2019 : Apple va muscler son jeu en photo, notamment en autoportrait
Castlevania Anniversary Collection : le 16 mai sur PC, Xbox, PS4 et Nintendo Switch
L'Etat français déploie sa messagerie Tchap... et on a déjà détecté une grosse faille
[MàJ] Cloud computing : les Lyonnais de Hume détaillent leurs tarifs
Deux plaintes déposées contre Apple, qui aurait menti sur ses performances de ventes
Fnac-Darty lance son Appartement du Futur, un lieu immersif et expérientiel au coeur de Paris
La version gratuite de YouTube Music arrive sur Google Home... avec de la pub
Mediapart révèle que l'ancien dirigeant de l'Ecole 42 aurait trempé dans des malversations financières
Le Honor 20i, qui devait être présenté le 21 mai, fuite sur un site de vente
Les puces 5G by Apple ne seront probablement pas une réalité avant plusieurs années
La Tesla Model 3 est la voiture qui se vend le mieux en Norvège, aux Pays-Bas et en Suisse
Lime vous indiquera bientôt si vous êtes trop saoul pour grimper sur une trottinette
Mega Drive Mini : SEGA confirme dix nouveaux titres (et pas des moindres)
scroll top