TF1 reporte son offre d'accès internet

Jérôme Bouteiller
03 novembre 2000 à 00h00
0
Après avoir annoncé le lancement en décembre 2000, d'un fournisseur d'accès internet, le groupe change de stratégie et préfère attendre l'avènement des hauts-débits.

Après avoir annoncé le lancement, en décembre 2000, d'un fournisseur d'accès internet, en partenariat avec Bouygues, le groupe TF1 change de stratégie et préfère attendre l'avènement des hauts-débits. "Les associés du projet, TF1, Bouygues et Bouygues Télécom, ont réévalué leur stratégie et décidé de reporter le lancement de leur FAI, initialement prévu en décembre 2000", a déclaré à l'AFP un porte-parole du groupe. Afin de répondre à l'offensive du groupe M6 dans le secteur, le groupe TF1 avait annoncé le lancement imminent d'une offre similaire. Mais ce dernier souhaite visiblement se limiter à l'ADSL et prend donc le risque d'attendre encore quelques mois avant de dévoiler son produit. Soucieux de lancer uen solution viable économiquement, le groupe TF1 fait donc preuve de prudence mais pourrait être amené à dépenser beaucoup plus d'argent pour rattraper son retard, d'ici quelques mois...
Modifié le 18/09/2018 à 14h07
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Des fans de l’excellent Portal 2 lui développent une campagne plutôt prometteuse
Test de Thrustmaster eSwap X Pro Controller : la Rolls des manettes filaires
RED, Free, B&You, Sosh : quelle est la meilleure promo forfait mobile en attendant les Soldes ?
PS5 : Vous pouvez désormais personnaliser la manette DualSense, contre 9,99$
Bonus éco, réparabilité, qualité de l'air, plastique, bornes de recharge : retour sur ce qui a changé au 1er janvier 2021
Un hacker accède au dispositif d'un sextoy connecté et demande une rançon à son utilisateur
Wing Commander I, II et III : quand jeu d'action et PC faisaient déjà bon ménage
CES 2021 : Sony VISION-S, le concept-car, tout en écran du constructeur Japonais se montre
En 2020, plus de 2 milliards de tweets ont traité du jeu vidéo, soit une hausse de 75 % en un an
WhatsApp, Signal : pourquoi tout le monde panique soudainement au sujet de ses données ?
Haut de page