Descente aux enfers pour LibertySurf

13 octobre 2000 à 00h00
0
Après une semaine de chute, LibertySurf termine la semaine avec un plongeon de ... 15% !

Rien ne va plus pour le cours de LibertySurf. Introduit à 45 euros, le cours affichait encore 30 euros fin septembre pour connaître depuis une chute quasi ininterrompue à un peu plus de 13 euros vendredi soir, en chute de 15% sur une seule séance. Disposant encore d'une valorisation de plus de 1.2 milliard d'euros, le fournisseur d'accès est d'une part victime de la défiance globale des investisseurs pour la neteconomie et en particulier pour le segment des fournisseurs d'accès à internet. Mais les investisseurs semblent surtout s'inquiéter de l'avenir stratégique d'un métier visiblement incapable de vivre autrement qu'en étant adossé à un gros opérateur téléphonique, capable de réaliser les économies d'échelle sur l'achat des minutes de communication. Cette chute devrait donc faciliter les opérations de concentration dans ce secteur. Des groupes comme Suez Lyonnaise ou encore Vivendi, appelé à se débarasser de AOL France, pourraient donc profiter de cette baisse pour prendre le contrôle de l'opérateur internet, filiale d'Europ@web
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

La dernière mise à jour de Windows enterre définitivement la version de Edge non-basée sur Chromium
Arrêté par le FBI, il voulait faire sauter un centre de données d'Amazon
Télétravail : le TOP des bons plans pour s'équiper au meilleur prix
Alors, on regarde ? The Nevers S01E01
Belle promotion sur la barre de son Samsung HW-T420 à moins de 100€
La cybercriminalité, plus inquiétante pour l’économie mondiale que les crises financières ?
120€ de réduction sur la trottinette électrique Xiaomi Mi Electric Scooter 1S
Citroën C5 X hybride : le nouveau modèle de Citroën dévoilé en détails
Bon plan : nouvelle baisse de prix sur les écouteurs sans fil Apple AirPods 2
Uncharted : la sortie du film de nouveau repoussée (mais d’une semaine seulement)
Haut de page