Orianne GARCIA : Caramail, Messagerie gratuite & Communauté

Jérôme Bouteiller
21 mars 2000 à 00h00
0

Après le rachat du portail Lokace par Infonie, le service de courrier électronqiue caramail a sû se réorganiser et revendique aujourd'hui la première place en France sur ce marché très concurrentiel. A l'heure de l'arrivée de concurrents spécialisés dans

Après le rachat du portail Lokace par Infonie, le service de courrier électronqiue caramail a sû se réorganiser et revendique aujourd'hui la première place en France sur ce marché très concurrentiel. A l'heure de l'arrivée de concurrents spécialisés dans

JB - Mademoiselle Garcia bonjour. En quelques mots, pourriez vous vous présenter?

OG - Hypokhâgne - Khâgne - Maîtrise de Lettres Modernes (Sorbonne). Fin 95, avec quatre amis (ingénieurs) de longue date, nous avons monté Lokace (moteur de recherche francophone vendu à Infonie en décembre 98). Le 1er octobre 97, nous avons lancé Caramail. Aujourd'hui Caramail est une SA totalement indépendante qui emploie 19 personnes, j'y occupe les fonctions de Directrice Générale et, au quotidien, je gère plus particulièrement la communication et le marketing.

JB - En quelques mois, le web français a sûbi de profonds bouleversements dont l'une des dernières manifestations a été le rachat de Nomade par Liberty Surf. Etes vous plutôt en position de proie ou de prédateur dans ce nouveau contexte?

OG - Effectivement les phénomènes de concentration s'accélèrent et de fortes alliances se constituent, Caramail étant une marque forte de l'internet francophone, elle peut trouver des synergies dans le rapprochement avec certains acteurs tout en ayant également la capacité de poursuivre son développement de manière indépendante.

JB - Votre service, Caramail, a beaucoup évolué depuis ses débuts. Après le courrier et le carnet d'adresses. Est-il envisageable que vos abonnés disposent d'une sorte de bureau en ligne avec un agenda ?

OG - Le bureau virtuel est l'un des axes de développement majeurs deCaramail. L'agenda est en cours de finalisation et devrait être proposé à la rentrée. La Caramallette existe déjà, c'est un espace de stockage de documents, facilement accessibles et toujours disponibles, au sein de Caramail.

JB - Outre le domaine technique, Comptez vous mettre le pied dans le domaine éditorial, de la même manière que Nomade et Multimania?

OG - Caramail est déjà riche du contenu produit par les abonnés (plus de 10 000 forums de discussion dont bon nombre sont très actifs). A priori, nous ne sommes pas des spécialistes du contenu et ne souhaitons pas particulièrement donner une dimension éditoriale à Caramail. Plutôt que d'afficher une sélection de liens, l'actualité et la météo, nous privilégions le contenu original produit par nos abonnés. Notre rôle est de fournir des outils permettant à notre communauté de produire son propre contenu.

JB - Les grands médias ont souvent eu tendance à user de leur poids pour influencer les mentalités. Etes vous tentée par l'utilisation d'une telle tribune? On doit avoir des choses à dire quand on est une jeune femme de 27 ans dans un univers essentiellement masculin...

OG - Si par tribune, vous entendez Caramail, je vous dirai simplement que, bien sûr, nous sommes conscients de jouer un rôle de prescripteur auprès de nos abonnés. Toutefois, en aucun cas, nous ne nous servons de cette capacité de persuasion certaine pour faire passer des idées personnelles. Ce n'est pas à nous de nous exprimer à la place de nos membres. Concernant la "jeune femme de 27 ans" que je suis, je peux vous dire que je me sens tout à fait à l'aise sur Caramail où nous sommes 40% de femmes ! ;)

JB - Caramail est à la base un service de courrier électronique gratuit. Mais vous avez brillament réussi votre mutation en site "communautaire" en ouvrant de nombreux forums de discussion et en organisant régulièrement des soirées, bien réelles, dans des boites de nuit. Peut-on parler de complicité avec vos membres?

OG - Effectivement, de nombreux signes nous laissent croire que cette complicité qui nous lie à nos membres, et qui lie nos membres entre eux, est bien réelle et nous en sommes à la fois très heureux et très fiers. Par exemple, 2 000 personnes en moyenne dialoguent simultanément à longueur de journée dans le "chat" (ndlr : chat = dialogue en direct) et ce sont des salons entiers de chat qui se retrouvent régulièrement (sans notre concours) pour converser "en chair et en os" ! Enfin, 1 800 abonnés parisiens nous ont rejoint lors de la dernière soirée que nous avons organisée. A la rentrée, nous allons développer les événements permettant à nos abonnés de se rencontrer et de se retrouver.

JB - En ouvrant votre nouveau service d'enchères, CaraPlazza, vous mettez le pied dans le commerce électronique. Comptez vous exploiter le poids de vos centaines de milliers d'abonnés pour devenir une centrale d'achat?

OG - Le commerce électronique sera certainement une source de revenus non négligeable à court terme. Il semble logique , vue la fréquentation de Caramail (plus de 200 000 visiteurs par jour, 42 millions de PAP en juin), de proposer des offres marchandes au sein de la communauté. Toutefois nous sommes extrêmement sévères dans le choix de nos partenaires marchands et sélectionnons ceux qui sont à même d'offrir des "plus produit" ou des conditions avantageuses à nos abonnés. En effet, une communauté aussi importante que celle des abonnés Caramail a un poids qui justifie que nous négociions pour elle des offres plus avantageuses.

JB - Les récentes études valorisent l'abonné d'un "internet service provider" à 200 US$ (et même 900 US$ pour Yahoo). Cela vous fait quoi d'imaginer que votre petite PME de 20 salariés puisse être évaluée à plus d'un milliard de francs?

OG - Internet a déjà modifié nos habitudes de travail et va bientôt modifier nos habitudes d'achat. Il est donc normal que les sites agrégateurs d'audience jouissent de valorisations plus élevées. Néanmoins, tout les acteurs ne pourront pas réusssir et il faudra se battre pour rester originaux, utiles...

JB - Craignez vous l'arrivée des FAi gratuits, de Xoom.fr en Septembre, ou surtout de la future communauté en ligne développée par Voila?

OG - Bien sûr, l'univers concurentiel en matière de communauté en ligne s'agrandit et cela pousse chacun des acteurs à être plus inventif, donc, au final, l'internaute y gagne ! Mais attention, il ne faut pas se lancer non plus dans la débauche de fonctionnalités tous azimuts mais savoir rester en phase avec les attentes des utilisateurs, être simple et utile pour tous.

JB - Avec Multimania, vous faites parti des pionners "qui comptent". Songez vous à un accord avec un gros groupe, un éventuel FAI gratuit ou souhaitez vous prendre la tête d'un groupe web indépendant, en décalage avec les géants de la communication, ou des télécoms?

OG - Jusqu'à présent, Caramail s'est toujours développé de manière indépendante et il ne nous semble pas forcément opportun, à ce stade du développement de l'internet en France (où tout reste à faire !) de se précipiter dans les alliances stratégiques.

JB - Selon vous, quelles seront les évolutions technologiques ou sociétales qui bouleverseront le plus le Net dans les prochaines années ? La 3D, le haut débit, l'accès forfaitaire, l'arrivée du grand public... autre chose?

OG - Evidemment, le haut débit, l'accès permanent (câble, ADSL), la convergence radio/TV/Web... Toutes les technologies évoluent très vite mais ce qui va le plus bouleverser l'internet c'est, à mon sens, le fait que tout le monde l'utilisera sans plus se rendre compte qu'il s'agit d'informatique, l'internet sera présent dans tous les foyers au même titre que le téléphone et son utilisation sera naturelle. Prenons un exemple volontairement exagéré, ce qui a révolutionné la téléphonie ce n'est pas le passage technologique d'un poste à cadran à un poste à touches mais le fait que tout le monde soit équipé et l'utilise chaque jour... La technologie est une composante essentielle mais pas absolue.

JB - Mademoiselle garcia, je vous remercie. (Entretien réalisé en juillet 1999 par Jérôme BOUTEILLER)
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top