FnacMusic met en vente deux morceaux sans DRM

0
Après plusieurs mois de débats enragés concernant l'interopérabilité entre les plateformes et l'impact du piratage sur l'industrie de la musique à l'occasion de la loi DADVSI, les services de vente de musique en ligne français semblent décidés à explorer la piste des fichiers musicaux vendus sans mesures techniques de protection contre la copie. C'est ce que tente aujourd'hui FnacMusic (numéro trois du marché français), avec deux morceaux commercialisés au format MP3, suite à un appel lancé mercredi par VirginMega, actuel numéro deux du marché derrière iTunes.

00379859-photo-fnacmusic-musique-sans-drm.jpg


Annoncée en page d'accueil du site FnacMusic et accessible via ce lien, cette « exclusivité » promet deux titres MP3 sans DRM « compatibles tous baladeurs et tous ordinateurs ». L'interopérabilité est l'un des arguments massue qu'avancent ces distributeurs las du verrouillage systématique de la musique qui pousse les consommateurs vers les réseaux d'échange illégal de fichiers, ou les morceaux circulent sans la moindre protection et surtout, sans la moindre restriction dans les usages.

Aujourd'hui, les détenteurs d'iPod ne peuvent acheter de musique que sur l'iTunes Store puisque leur baladeur n'est pas compatible avec les DRM concurrents. A l'inverse, les possesseurs de baladeurs Creative, ou Archos ne peuvent se procurer de musique sur la plateforme d'Apple. A côté, le « rip » de CD ou le téléchargement sur les réseaux P2P revêtent une simplicité bienvenue, avec des morceaux qui peuvent être copiés à volonté et lus sur le support de son choix.

Reste, pour les distributeurs qui souhaitent s'engager dans cette voie et rétablir le jeu de la libre concurrence, à convaincre les maisons de disque que la vente de morceaux sans DRM ne favorisera pas le piratage. Les indépendants, eux, ne s'y sont pas trompés. Ils sont de plus en plus nombreux à rejoindre les rangs de plateformes comme eMusic Airtist, qui diffusent des morceaux au format MP3 sans protections et s'en portent bien. Aux Etats-Unis, eMusic a déjà ravi la deuxième place du marché, juste derrière iTunes, et continue sa progression.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page