Blu-ray/HD-DVD: pas pour Windows Vista 32 bits ?

Par Julien
le 25 août 2006 à 11h01
0
000000C800317426-photo-windows-vista-beta-2-preview-48.jpg
Microsoft indiquait hier, à la surprise (presque) générale, que l'édition 32 bits de Windows Vista ne supportera pas nativement la diffusion de contenu numérique en haute définition. C'est Steve Riley, chef produit chez Microsoft, qui a fait cette annonce à l'occasion de la conférence Tech.Ed se déroulant à Sydney. L'intéressé a déclaré :

« Le contenu haute définition de prochaine génération ne sera pas du tout pris en charge par les versions x32. Cette décision a été prise par l'équipe Media Player car il y trop de moyens différents pour compromettre la protection du contenu. Les compagnies média nous ont demandé de faire ainsi car elles ne veulent pas que leurs contenus soient joués sur les versions x32, à cause des logiciels malveillants qui peuvent s'exécuter en mode noyau et court-cicuiter la protection du contenu. »

En conclusion, pour que votre PC puisse lire les films Blu-ray ou HD-DVD, il faudra qu'il dispose d'un processeur 64 bits (Athlon 64 ou Intel Core 2 Duo par exemple) et d'une version 64 bits de Windows Vista s'exécutant avec des pilotes signés numériquement. On voit déjà un certain nombre de conséquences liées à cette annonce : les portables Core Duo déjà équipés de Lecteurs Hd-Dvd ou Blu-ray ne seront pas en mesure de lire les films à ce format sous Windows Vista, la puce Core Duo d'Intel n'étant pas 64 bits, contrairement au modèle Core 2 Duo. Pas de problème en revanche pour les portables AMD Turion. Du côté des fabricants de puces graphiques, que ce soit chez ATI et NVIDIA, la nouvelle ne doit pas faire plaisir car les fonctions AVIVO et PureVideo sont largement mises en avant pour la lecture du contenu de nouvelle génération. Or s'il faut impérativement disposer de l'édition 64 bits de Vista pour espérer lire des Blu-ray, cela réduit l'intérêt des dites fonctions d'autant que chez ATI ou NVIDIA le développement de pilotes 64 bits est pour l'instant presque anecdotique.

Face à la levée de boucliers déclenchée par cette annonce, Microsoft Etats-Unis a du se fendre d'un rectificatif en précisant que si le Windows Media Player 11 de l'édition 32 bits de Vista ne supportera effectivement pas la lecture de contenu HD, la porte reste ouverte pour les éditeurs tiers. En clair les ISV (Independent Software Vendor) comme Cyberlink et InterVideo auront la charge de fournir des solutions à condition que celles-ci vérifient que l'environnement de lecture est adapté aux exigences des médias haute définition. Microsoft indique que ce n'est pas à Vista de déterminer si tel ou tel contenu peut être lu. Volte-face de dernière minute ?
Modifié le 18/09/2018 à 15h04
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

William Shatner (Star Trek) nous raconte en vidéo comment la NASA va retourner sur la Lune
Une app mobile pour diagnostiquer les otites en
Désenchantée : la saison 2 pour tous sur Netflix dès le 20 septembre
Edge Chromium, la version de développement continue son évolution
Les bactéries océaniques qui produisent de l’oxygène altérées par la pollution plastique
Hyundai et Kia investissent dans Rimac pour développer deux sportives électriques
Fondation / e / : des smartphones Android remis à neuf... les services Google en moins
La dernière maj Xbox One vous permet de voir si vos amis jouent sur PC ou console
Formule E : notre reportage dans l’antichambre des voitures électriques
Des chercheurs conçoivent un réseau de neurones artificiels
Fête des mères, nos 15 idées cadeaux pour gâter votre maman
Mercedes : le constructeur veut des voitures neutres en CO2 d'ici 2039
Être propriétaire de sa voiture, un modèle bientôt dépassé d'après le CEO de Volvo
Guacamelee! Super Turbo Championship Edition est gratuit sur le Humble Store
VivaTech 2019 - AMY (RATP), l'appli qui utilise les ultrasons pour alerter les piétons d'un danger
scroll top