Blu-ray/HD-DVD: pas pour Windows Vista 32 bits ?

Julien
25 août 2006 à 11h01
0
000000C800317426-photo-windows-vista-beta-2-preview-48.jpg
Microsoft indiquait hier, à la surprise (presque) générale, que l'édition 32 bits de Windows Vista ne supportera pas nativement la diffusion de contenu numérique en haute définition. C'est Steve Riley, chef produit chez Microsoft, qui a fait cette annonce à l'occasion de la conférence Tech.Ed se déroulant à Sydney. L'intéressé a déclaré :

« Le contenu haute définition de prochaine génération ne sera pas du tout pris en charge par les versions x32. Cette décision a été prise par l'équipe Media Player car il y trop de moyens différents pour compromettre la protection du contenu. Les compagnies média nous ont demandé de faire ainsi car elles ne veulent pas que leurs contenus soient joués sur les versions x32, à cause des logiciels malveillants qui peuvent s'exécuter en mode noyau et court-cicuiter la protection du contenu. »

En conclusion, pour que votre PC puisse lire les films Blu-ray ou HD-DVD, il faudra qu'il dispose d'un processeur 64 bits (Athlon 64 ou Intel Core 2 Duo par exemple) et d'une version 64 bits de Windows Vista s'exécutant avec des pilotes signés numériquement. On voit déjà un certain nombre de conséquences liées à cette annonce : les portables Core Duo déjà équipés de Lecteurs Hd-Dvd ou Blu-ray ne seront pas en mesure de lire les films à ce format sous Windows Vista, la puce Core Duo d'Intel n'étant pas 64 bits, contrairement au modèle Core 2 Duo. Pas de problème en revanche pour les portables AMD Turion. Du côté des fabricants de puces graphiques, que ce soit chez ATI et NVIDIA, la nouvelle ne doit pas faire plaisir car les fonctions AVIVO et PureVideo sont largement mises en avant pour la lecture du contenu de nouvelle génération. Or s'il faut impérativement disposer de l'édition 64 bits de Vista pour espérer lire des Blu-ray, cela réduit l'intérêt des dites fonctions d'autant que chez ATI ou NVIDIA le développement de pilotes 64 bits est pour l'instant presque anecdotique.

Face à la levée de boucliers déclenchée par cette annonce, Microsoft Etats-Unis a du se fendre d'un rectificatif en précisant que si le Windows Media Player 11 de l'édition 32 bits de Vista ne supportera effectivement pas la lecture de contenu HD, la porte reste ouverte pour les éditeurs tiers. En clair les ISV (Independent Software Vendor) comme Cyberlink et InterVideo auront la charge de fournir des solutions à condition que celles-ci vérifient que l'environnement de lecture est adapté aux exigences des médias haute définition. Microsoft indique que ce n'est pas à Vista de déterminer si tel ou tel contenu peut être lu. Volte-face de dernière minute ?
Modifié le 18/09/2018 à 15h04
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en volant, même en main libre
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Une étude montre que les cyclistes
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top