Kazaa règle ses litiges avec l'industrie du disque

Alex
27 juillet 2006 à 13h33
0
100 millions de dollars. C'est la somme que Sharman Networks, éditeur du célèbre logiciel d'échange de fichiers Kazaa, vient de s'engager à verser à divers représentants de l'industrie mondiale de la musique afin de régler une bonne fois pour toute les différentes procédures judiciaires dont il fait l'objet en Europe, en Australie ou aux Etats-Unis. Il s'engage par la même occasion à mettre en place des filtres permettant d'expurger son réseau de tous les fichiers protégés par le droit d'auteur, et devient donc, après avoir été l'un de leurs pires cauchemars, le partenaire des maisons de disque. Quand Kazaa marche sur les traces de Napster...

« C'est la meilleure conclusion possible, tant pour l'industrie de la musique que pour les consommateurs. Notre industrie y gagne un nouveau partenaire et les consommateurs découvriront de nouvelles façons de profiter de la musique en ligne, avec un choix plus important. C'est un scénario gagnant/gagnant », déclare John Kennedy, président de l'Ifpi (Fédération Internationale de l'Industrie Phonographique).

Cet accord fait suite à une série de jugements prononcés en Australie à l'encontre de Sharman Networks en décembre dernier, qui avait conduit au retrait du logiciel Kazaa du site de l'éditeur et à la mise en place des premiers filtres sur les contenus transitant via le réseau P2P (voir Solution radicale pour KaZaA en Australie). Les 100 millions de dollars versés par Sharman Networks iront principalement aux quatre maisons de disque jugées les plus largement lésées par les échanges de fichiers illégaux : Universal Music, Sony BMG, EMI et Warner Music. En mai 2003, Sharman Networks revendiquait plus de 239 millions de téléchargements pour le logiciel Kazaa, avec des pointes à plus de 4,3 millions d'utilisateurs simultanés.
Modifié le 18/09/2018 à 15h04
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
YouTube : préparez-vous à voir davantage de publicités
scroll top