Microsoft fait le point sur Windows Live

22 mai 2006 à 12h37
0
000000DC00306884-photo-windows-live-phil-holden.jpg
Microsoft organisait en fin de semaine dernière une session sur le devenir de son bouquet de services connu sous le nom de Windows Live. Dirigée par Phil Holden, le Monsieur Windows Live de Microsoft, la session fut l'occasion d'obtenir diverses informations autant sur Live Messenger que sur les prochains services Live comme Live Mail ou encore le client de messagerie autonome visant à supplanter, ou du moins à compléter, Outlook Express.

Commençons par Windows Live Messenger 8 dont la première version Beta publique totalise plus de 8 millions d'utilisateurs à travers le monde alors que Microsoft revendique au global 250 millions d'utilisateurs pour l'ensemble de ses services MSN. Sur l'ensemble des services Windows Live déjà disponibles que ce soit en version finale ou Beta, Microsoft admet que seul un petit nombre est aujourd'hui accessible aux utilisateurs francophones et parole de Phil cette situation devrait s'améliorer à l'avenir. Alors que Microsoft a déjà lancé 18 services Windows Live, le géant des logiciels espère pouvoir porter rapidement ce nombre à 25.

Du côté de l'évolution du service de messagerie gratuite Hotmail, j'ai nommé Windows Live Mail, Microsoft revendique déjà une base de 4 millions d'utilisateurs. La firme de Redmond avait publié dès la semaine dernière la version M6 de l'interface Windows Live Mail (voir Windows Live Mail M6 déboule et supporte Firefox !) mais celle-ci vient d'être retirée suite à quelques problèmes de compatibilité pour certains utilisateurs. Microsoft compte par ailleurs proposer cet été une version Beta plus large (comprenez accessible à un plus grand nombre) de son client email Windows Live installable sur les systèmes Windows XP et Windows Vista.

Interrogé à ce sujet par nos soins, Phil Holden a pu nous montrer une version préliminaire du logiciel de messagerie Windows Live Mail, au demeurant très joli, qui permettra de consulter non seulement ses mails Windows Live Mail depuis un logiciel autonome, et ce gratuitement, mais également de se connecter aux serveurs POP3, IMAP et Exchange. Actuellement, si un utilisateur souhaite relever ses mails Hotmail via Outlook Express, il doit s'acquitter d'un forfait mensuel. Avec Windows Live Mail la même prestation sera gratuite, mais une barre de publicité latérale sera présente dans le client de messagerie. De l'aveu même de Phil Holden, ce nouveau client sera plus riche en termes de fonctions qu'Outlook Express ou même Windows Mail, le client de Windows Vista. Il est notamment question d'une intégration avec Live Messenger pour contacter ses amis en ligne par IM plutôt que par email lorsqu'ils sont disponibles.

Du côté du portail Windows Live, Microsoft est visiblement conscient des limitations de celui-ci, tant au niveau des performances que du faible engouement suscité par ce dernier. Autre problème relevé : la première expérience de mise en route qui n'est guère intuitive pour l'utilisateur lambda. Microsoft entend donc proposer prochainement des profils pour préconfigurer sa page Live.com (ou Start.com) sans partir à la pêche aux flux RSS. Concernant MSN Search, Microsoft se borne à indiquer qu'il fait des progrès en matière de pertinence des résultats. Dans un autre registre, Windows Live Local (un service proche de Google Earth) est annoncé pour la France avec une disponibilité pour cet été. Durant cette présentation, il était également question de Windows Live QnA (voir ici) un service assez novateur où l'utilisateur pose une question en langage naturel et où des utilisateurs, membres de la communauté, lui répondent. Nous avons également pu évoquer le devenir de Windows Desktop Search, qui devrait nous revenir sous une nouvelle version cet été et sous le nom possible de OneView avec notamment une meilleure intégration avec Outlook, le logiciel de messagerie professionnel de Microsoft.

Terminons par l'arrivée des services Windows Live sur les plates-formes mobiles. Tout d'abord, Phil Holden indique que Microsoft fournira une sorte de SDK pour les fabricants de téléphones mobiles désireux de proposer Live Messenger sur leurs plates-formes, que celles-ci utilisent ou non le système Windows Mobile. Reste bien sûr à voir les termes d'obtention de ce SDK et son contenu pour savoir si cela permettra un jour l'inclusion d'un Live Messenger natif sur les OS Symbian par exemple. Microsoft faisait également la démonstration de la future version de Live Messenger pour les Pocket PC ou téléphones mobiles opérant avec le système Windows Mobile. C'est justement là que le bât blesse, puisque Microsoft ne prévoit que de supporter Windows Mobile 5.0 pour le moment. Outre le changement d'interface, la nouvelle version de Windows Live Messenger supportera les wizz, le transfert d'images ou encore le transfert de clips vocaux. Autant de fonctions qui font aujourd'hui défaut au client Messenger des systèmes Windows Mobile. Quant au service antivirus en ligne de Microsoft, le Windows Live OneCare il serait question d'une sortie pour nous autres français cet été. Décidément l'été risque d'être chaud pour la division Windows Live !

000000DC00306936-photo-windows-live-serrion-2-1.jpg
000000DC00307017-photo-windows-live-session-2-2.jpg
000000DC00307018-photo-windows-live-session-2-3.jpg

Le nouveau Windows Live Messenger pour terminaux Windows Live
Modifié le 18/09/2018 à 15h03
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Google : audience des différents services
Ricoh Caplio R40, la version économique du R4
  Prey  en démo dès le 22 juin prochain
Linksys annonce deux téléphones VoIP Wifi
  Just Cause  , le plein d’images.
20 millions de mobiles vendus en 2006 ?
Quoi de neuf en jeux vidéo ce lundi ?
Faille 0-Day pour Microsoft Word
Dell/AMD : Otellini se dit ' incroyablement déçu'
Clavier OLED : les trois touches en août pour 160$
Haut de page